Justice : Suspecté de viols, le président de l’association des sauveteurs secouristes de l’Isère placé en garde à vue

Àgé d’une soixantaine d’années, l’homme, visé par deux plaintes d’anciennes membres de l’association est auditionné depuis lundi matin à la Brigade de gendarmerie de Pont-de-Claix. Il aurait reconnu les faits.
Image d'illustration
Image d'illustration © Aurélia Abdelbost / France 3 Alpes

L’information, révélée ce mardi 23 juin par France bleu Isère et confirmée en début de soirée par le Parquet de Grenoble a provoqué une onde de choc dans le milieu local du secours. Le Président du comité isérois de la Fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS) est depuis ce lundi en garde à vue, auditionné à la brigade de gendarmerie de Pont-de-Claix à la suite de deux plaintes déposées par d’anciennes membres de cette association. Celles-ci l’accusent de les avoir violées et agressées sexuellement à plusieurs reprises alors qu’elles se trouvaient  sous sa responsabilité.

Pour la première, dont la plainte a été enregistrée à l'automne dernier, ces faits auraient été commis entre 2010 et 2012 alors qu’elle était encore mineure, à son domicile mais également dans les locaux du comité de la FFSS à Sassenage. Une seconde plainte pour des faits similaires a plus récemment été déposée par une jeune femme âgée d’une vingtaine d’années. Au terme de leur enquête diligentée par un juge d’instruction grenoblois sous commission rogatoire, les gendarmes pourraient également avoir identifié une troisième victime.

Toujours selon France Bleu, l’homme aurait reconnu les faits. Il sera présenté mercredi à juge d’instruction indique le Parquet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société vie associative