"La montagne m'a réveillée" : au pied de la Meije, des guides initient à l'alpinisme les plus démunis

Les associations 82-4000 Solidaires et ATD Quart-Monde invitent des personnes en grande précarité à découvrir la haute-montagne. Cette "montagne partagée" leur redonne confiance et espoir.
L'un des stagiaires crie son bonheur d'être parvenu au sommet
L'un des stagiaires crie son bonheur d'être parvenu au sommet © association 82-4000 Solidaires

« J’ai accepté le séjour parce que je voulais souffler, purifier mon âme du stress et des douleurs. Quand tu es seule avec deux enfants, ton cœur et ton cerveau parlent tout seuls, en mode automatique, tu te sens toujours fatiguée. Tu as envie qu’une personne te réveille. Je voulais qu’on me réveille. La montagne m’a réveillée ! »

C’est le témoignage de Sonya, l’une des stagiaires de l’association 82-4000 Solidaires. Comme elle, plus de 600 personnes démunies ont pu découvrir la haute-montagne depuis 2013.

 

Une guide équipe une stagiaire avant de commencer la randonnée glaciaire
Une guide équipe une stagiaire avant de commencer la randonnée glaciaire © association 82-4000 Solidaires

 

La montagne, pour la plupart d’entre eux, restait un rêve inaccessible avant leur rencontre avec les guides de l’association 82-4000 Solidaires. Inaccessible parce que la montagne leur faisait peur, ou simplement parce qu’ils n’avaient pas l’argent nécessaire. S’offrir les services d’un guide de haute-montagne n’est pas donné à tout le monde.

 

Au sommet du télécabine de la Meije, stagiaires et guides se préparent.
Au sommet du télécabine de la Meije, stagiaires et guides se préparent. © association 82-4000 Solidaires

 

Ce dimanche 11 septembre, juste sous le sommet mythique de la Meije, près de 200 personnes s’étaient rassemblées pour la rencontre annuelle de « la montagne partagée ». Parmi elles, un certain Igor. Sans l'association 82-4000 Solidaires, il n’aurait jamais découvert cet univers qui lui était totalement étranger. Depuis 5 ans, date de son tout premier stage avec l’association, il ne rate plus aucun événement.

 

© association 82-4000 Solidaires

 

Igor était informaticien en Centrafrique, jusqu’à ce qu’il doive fuir la guerre. Il a du laisser sa femme et ses enfants derrière lui. Depuis, il cherche à obtenir l’asile de la France. Et vit dans un foyer pour sans-abri à Lyon. « J’étais isolé, renfermé dans mon coin. Mais à la montagne, on m’a appris la solidarité. A la montagne, on n’abandonne personne. »

 

S'encorder pour retrouver confiance

C’est Philippe, guide depuis 40 ans, qui a initié Igor. Et il a beaucoup appris en retour : « on ne connaît pas les conditions dans lesquelles vivent ces personnes. Des fois on partage avec eux. Et on réalise qu’on vit, nous, dans un monde privilégié. » C’est un échange d’expériences de vie. Sur le glacier, Igor, Philippe et les autres se sont encordés. Ensemble. Pour retrouver confiance, à travers les autres. Certains stagiaires ont retrouvé ici la force d’affronter un entretien d’embauche, et même de décrocher un emploi.

 

Les stagiaires apprennent la prudence pour éviter les crevasses
Les stagiaires apprennent la prudence pour éviter les crevasses © association 82-4000 Solidaires

 

Igor confirme : « quand tu es bloqué, tu ne restes pas à te croiser les bras, à attendre, non. Ca ne vient pas du ciel. Faut que tu te bouges, comme sur la montagne. Tu essayes de trouver où mettre les pieds pour ton appui, et tu avances. » « Si j’arrive à grimper une montagne, c’est que je peux faire quelque chose de ma vie. Ce courage, ça m’a changé carrément, je me suis bousculé, et ça m’a redonné l’espoir ! »

 

La joie de ceux qui ont retrouvé l'espoir
La joie de ceux qui ont retrouvé l'espoir © association 82-4000 Solidaires

 

L’association 82-4000 Solidaires réunit des alpinistes qui ont mobilisé tout un réseau pour permettre à toutes et à tous, y compris les plus pauvres, de s’émerveiller eux aussi devant les richesses de ce milieu extra-ordinaire qu'est la montagne. L'association organise toute l’année, en collaboration avec ATD Quart-monde, des stages d’escalade, via ferrata, randonnée glaciaire. Elle promeut un modèle de société solidaire où chacun trouverait sa place.

 

durée de la vidéo: 02 min 16
Notre reportage sur la montagne partagée ce 11 septembre 2021 à La Grave (Hautes-Alpes)

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne solidarité société