Coupures d'électricité en Isère : huit personnes intoxiquées par des groupes électrogènes

La neige a provoqué de nombreuses coupures d'électricité en Isère qui ont conduit certains à utiliser des groupes électrogènes. Mais attention, il y a des règles de prudence à respecter avec ce matériel. Dans la nuit du 16 au 17 novembre, huit personnes ont été intoxiquées, certaines gravement.
Les groupes électrogènes ne doivent jamais fonctionner à l'intérieur d'une habitation
Les groupes électrogènes ne doivent jamais fonctionner à l'intérieur d'une habitation © France 3 Alpes

Huit personnes ont été intoxiquées par du monoxyde de carbone dans la nuit du vendredi au samedi 16 novembre 2019 dans trois communes de l'Isère. Leur point commun : la mauvaise utilisation d'un groupe électrogène. Les pompiers du SDIS 38 lancent un appel à la prudence.

La neige, tombée en quantité ce vendredi a provoqué de nombreuses coupures d'électricité en Isère.Pour s'éclairer ou se chauffer, de nombreuses personnes ont fait usage d'un groupe électrogène. Trois accidents sont à déplorer.

Trois intoxications dans la nuit


La nuit dernière, les pompiers ont été appelés peu avant minuit sur la commune de Lieudieu. Un couple de personnes âgées a été pris en charge. La femme de 82 ans a été conduite à l'hôpital de Vienne. Son mari, âgé de 75 ans, a été transporté à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon. Tous deux, gravement intoxiqués au monoxyde de carbone, étaient en état d'urgence absolue. Ils avaient placé le groupe électrogène à l'intérieur de leur habitation.

Un peu plus tard dans la nuit, vers 2h30, c'est sur la commune d'Éclose-Badinières que les pompiers sont intervenus pour une famille de quatre personnes. Un homme et une femme de 30 ans et deux enfants, âgés de 4 et 6 ans. Toute la famille a été hospitalisée à Bourgoin-Jallieu. Leurs jours ne sont pas en danger.

La dernière intervention du même genre a eu lieu vers 2h45 sur la commune de Bossieu. Un couple a été intoxiqué et hospitalisé à Voiron.
 

Une mauvaise utilisation des groupes électrogène


Les pompiers du SDIS 38 lancent un appel à la prudence. L'utilisation d'un groupe électrogène peut être dangereuse si on ne respecte pas certaines règles.

Il ne faut pas le placer à l'intérieur d'une maison ni dans le garage, ni même contre la maison. Les gaz peuvent s'introduire par une fenêtre ou une VMC.

C'est ce qui s'est produit à Éclose-Badinières et Bossieu.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers société sécurité monoxyde de carbone