• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le petit train de la Mure en Isère a trouvé un nouvel exploitant et va redémarrer en 2020

C'est l'un des fleurons du tourisme en Isère. Le petit train de la Mure, à l'arrêt depuis un éboulement en 2010, va reprendre du service. Le conseil départemental a annoncé ce matin le nom de son nouvel exploitant. 26 millions d'investissement seront nécessaires pour un redémarrage en 2020.

Par Yann Gonon

La bonne nouvelle était attendue depuis des années, le petit train de la Mure en Isère va redémarrer. En octobre 2010, un gigantesque éboulement avait coupé les rails sur lesquels il circulait. Ce jeudi 29 juin 2017, le conseil départemental de l'Isère a annoncé le nom du délégataire qui exploitera le petit train. De gros et coûteux travaux seront nécessaires. Les premiers touristes sont attendus ... en 2020.

C'est le gestionnaire privé Edeis, spécialisé dans la gestion d'infrastructures complexes, qui a été retenu pour exploiter le nouveau "petit train de la Mure". Jean-Pierre Barbier, président du conseil départemental de l'Isère, a dévoilé son nom ce matin lors d'une visite organisée pour la presse à La Mure. 

© Anne Hédiard - France 3 Alpes
© Anne Hédiard - France 3 Alpes


Le "petit train" devrait redémarrer en juillet 2020. Il circulera sur une ligne de 15 kilomètres entre La Mure et le belvédère de Monteynard. A terme, l'objectif est d'atteindre les 120 000 visiteurs par an contre 70 000 avant l'arrêt de la ligne.

Mais avant le redémarrage, il y aura de gros et coûteux travaux. Les premiers coups de pioche sont prévus d'ici la fin de l'année. L'investissement total nécessaire est estimé à 26 millions d'euros dont 6 seront pris en charge par le délégataire Edeis. Le département s'engagera lui à hauteur de 15 millions. Un investissement utile pour Jean-Pierre Barbier "si on y va, c'est qu'on y croit d'un point de vue économique".

Nouveau projet train de la Mure
Intervenants : Jean-Pierre Barbier, président du Département de l'Isère ; Aline Thirial, présidente du comité de soutien du petit train de la Mure ; Marc Guillot, président de l'association gestionnaire du musée. Reportage : Anne Hédiard, Grégory Lespinasse, Thao Huynh


Véritable fleuron du tourisme en Isère, le "petit train de la Mure" ne circule plus depuis l'éboulement d'octobre 2010. Des milliers de mètres cubes de roches s'étaient effondrés sur les rails entre deux tunnels.Une société de production locale avait filmé les dégâts.






A lire aussi

Sur le même sujet

interview usagère TER Lyon Ambérieu

Les + Lus