La police de l'Isère alerte contre l'escroquerie au rétroviseur qui fait toujours de nombreuses victimes

Photo d'illustration. / © CORTIER DANN/MAXPPP
Photo d'illustration. / © CORTIER DANN/MAXPPP

Bien rôdée, l'arnaque au rétroviseur cassé fait toujours des victimes, notamment chez les personnes âgées. En Isère, la police lance un appel à la vigilance et donne quelques conseils.

Par @F3Alpes

Elle ne date pas d'hier mais continue de faire des victimes, surtout chez les personnes âgées. La police nationale de l'Isère appelle à la vigilance face à l'escroquerie au rétroviseur dont bon nombre de personnes font encore les frais. Une arnaque qui peut vous coûter cher si vous ne faites pas attention...

Le scénario est bien rôdé : un escroc va simuler un accident de la circulation et vous accuser d'avoir abîmé son rétroviseur. Il va alors vous demander le nom de votre assurance et prétendre avoir la même. Quand il fait semblant de contacter l'assureur, c'est en fait un complice qu'il appelle... et après cette conversation, il vous assurera qu'il est préférable de s'arranger à l'amiable en payant tout de suite en liquide. Ce qui permettrait (selon l'escroc) d'éviter de payer une franchise exorbitante.
 

Et si vous hésitez à payer immédiatement, l'escroc peut même aller jusqu'à inventer un délit de fuite pour vous intimider en vous faisant craindre une suspension de permis. Quand la victime est tombée dans le panneau, l'escroc n'a plus qu'à repartir avec le butin.

Face à cette problématique, la police de l'Isère donne quelques conseils comme sensibiliser les personnes âgées de votre entourage, premières victimes de ces vols par ruse. Par ailleurs, en cas d'accident, établissez toujours un constat, quel que soit l'accrochage sur la voie publique et ne donnez jamais d'argent liquide. Et si vous souhaitez contacter votre assureur, composez vous-même le numéro qui figure sur votre attestation d'assurance.

 

Sur le même sujet

Escalade : des grimpeurs clermontois hissés par des champions

Les + Lus