• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La RD1091 coupée entre Grenoble et Briançon près du lac du Chambon

La RD1091 est coupée entre le Freney-d'Oisans et le lac du Chambon / © Via Michelin
La RD1091 est coupée entre le Freney-d'Oisans et le lac du Chambon / © Via Michelin

Un important éboulement s'est produit dans le secteur du Freney-d'Oisans, en Isère, sur la RD1091. Pas de blessé à déplorer, la circulation vers les Hautes-Alpes et la station des 2 Alpes a été déviée avant d'être rétablie en milieu d'après-midi.

Par France 3 Alpes

La route départementale 1091 a été coupée une bonne partie de la journée,ce mardi 30 avril 2019, peu avant le lac du Chambon, en direction de Briançon. Un éboulement s'est produit. Une partie de la falaise s'est effondrée, heureusement sans faire de blessés.
 

Les photos prises sur place montrent l'ampleur des dégâts. Plusieurs très gros blocs de pierres, de plusieurs tonnes chacun, barraient la route 1091 dans les 2 sens de circulation. L'effondrement s'est produit vers 6 heures du matin explique Bernard Perazio, vice-président du département de l'Isère en charge des routes. Une partie de la falaise est tombée, environ 300 mètres avant d'arriver au barrage du Chambon, peu avant la bifurcation avec la RD 213 qui remonte vers la station des 2 Alpes.

Sur le montage photo ci-dessous, on voit la situation AVANT et APRES l'éboulement :
 

Fort heureusement, il n'y avait personne à ce moment là sur la route. Aucun automobiliste n'a été blessé. La circulation en revanche a été très perturbée pour les automobilistes désirant se rendre, depuis Grenoble, aux 2 Alpes ou souhaitant rouler en direction de Briançon.

Une petite route, dite des Travers, existe bien et permet depuis Bourg-d'Oisans de rejoindre les 2 Alpes mais elle est très étroite. "Les véhicules de plus de 3,5 tonnes ne peuvent pas l'emprunter" précise Stéphane Sauvebois, maire des 2 Alpes.

L'autre solution, préconisée par le PC Métromobilité était plus radicale : les automobilistes désirant rejoindre les Hautes-Alpes depuis Grenoble étaient invités à suivre la signalisation mise en place qui consiste à rejoindre Briançon par la N85 via La Mure et Gap.
 
Les automobilistes sont invités à faire demi-tour peu après Bourg-d'Oisans. / © Jean-Christophe Solari - FTV.
Les automobilistes sont invités à faire demi-tour peu après Bourg-d'Oisans. / © Jean-Christophe Solari - FTV.

Un géologue du département de l'Isère a été envoyé sur les lieux de l'effondrement pour examiner la falaise. "La circulation ne pourra pas être rétablie avant que l'on soit sûr que d'autres blocs ne se détachent pas" expliquait ce matin Bernard Perazio. 

Les premiers travaux destinés à casser les blocs de pierres ont débuté en milieu de matinée.
 
Des agents du département vont casser les blocs de pierres avant de les évacuer. / © Jean-Christophe Solari - FTV.
Des agents du département vont casser les blocs de pierres avant de les évacuer. / © Jean-Christophe Solari - FTV.
 
Le travail de minage du bloc principal ont débuté en milieu de matinée. / © Jean-Christophe Solari - FTV.
Le travail de minage du bloc principal ont débuté en milieu de matinée. / © Jean-Christophe Solari - FTV.
 
La circulation ne pourra pas être rétablie avant l'évacuation des blocs de pierre et la sécurisation de la falaise. / © Jean-Christophe Solari - FTV
La circulation ne pourra pas être rétablie avant l'évacuation des blocs de pierre et la sécurisation de la falaise. / © Jean-Christophe Solari - FTV

Ce sont au total une trentaine de m3 de roches qui sont tombés sur la route. Les plus gros blocs ont été cassés ou minés. Les pierres ont ensuite été évacuées. 

La circulation a finalement pu être rétablie aux environs de 16 heures.
 
Route barrée
Reportage de Jean-Christophe Solari et Yves-Marie Glo. Intervenants : Sylvain Rabat, directeur adjoint de la Direction des Territoires de l'Isère, Secteur Oisans - Guillaume Doeuvre, conducteur de travaux - Hydrokarst.

On ne connaît pas encore les raisons précises de l'éboulement mais la roche est connue pour être très friable et des chutes de pierres se produisent régulièrement dans le secteur.
 

Sur le même sujet

Ain : un bâtiment agricole parti en fumée à Péron

Les + Lus