Réchauffement climatique dans les Alpes : une étude démontre le “verdissement” du Parc des Ecrins

Photo d'illustration / © Pixabay / Claude05Alleva
Photo d'illustration / © Pixabay / Claude05Alleva

En partenariat avec le Parc National des Ecrins, des chercheurs du Laboratoire d'Ecologie Alpine démontrent pour la première fois dans un article scientifique publié fin octobre une phénomène de "verdissement des Alpes", comme l'annonce le CNRS

Par AR

"On connaissait déjà le verdissement de la zone arctique mais c’est la première fois qu’une étude détaillée indique qu’un phénomène semblable est à l’œuvre dans les Alpes françaises" annonce le Parc des Ecrins dans un communiqué publié sur son site internet. 



Depuis une trentaine d'années, la saison d'enneigement en altitude décline dans les Alpes françaises. Quelles conséquences ces changements météorologiques ont-ils sur la flore alpine ? 


Une étude menée à partir des images satellites 


Pour comprendre l'impact du réchauffement climatique sur la végétation d'altitude, une équipe de chercheurs du  Laboratoire d'Ecologie Alpine s'est penchée sur les images satellites d'archives disponibles de la période 1984-2015 en prenant le cadre du Parc des Ecrins. 

Fin octobre, ces recherches ont fait l'objet d'une publication scientifique. 

Une augmentation significative de l'indice de végétation


À partir des images satellite, les chercheurs ont estimé "la quantité de chlorophylle présente dans les pixels", comme l'écrit le CNRS.

"Nous avons montré que plus de la moitié (56%) du Parc National des Ecrins présentait des augmentations significatives de l'indice de végétation"
 notent les chercheurs.

Le CNRS indique que "des études similaires sont en cours sur d’autres massifs des Alpes françaises, au premier rang desquels le massif du Mont Blanc"

A lire aussi

Sur le même sujet

Glisse en coeur, au Grand Bornand

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés