Cet article date de plus de 3 ans

Le Rhône pourrait sortir de son lit dans le secteur de Vienne, Roussillon et des Roches de Condrieu

En raison des précipitations et de la fonte des neiges, le Rhône pourrait déborder au niveau de Vienne.
Le Rhône, à Vienne
Le Rhône, à Vienne © MaxPPP
Le Rhône a déjà inondé la plaine du Bouchage, dans le nord de l'Isère. Les communes alentour ont finalement ouvert les vannes pour épargner le secteur lyonnais, comme cela a été mis en place.


Si les précipitations ont cessé sur le secteur, la fonte des neiges pourrait bien prolonger la crue du Rhône, en-dessous de Lyon, ont averti les sapeurs-pompiers de l'Isère, qui restent attentifs aux fluctuations du fleuve.

Effet cascade de la fonte des neiges en montagne

Ainsi, Vienne et Roussillon pourraient pâtir d'un "effet cascade". L'isotherme remonte, de 2500 à 2800 m, ce qui accentue la fonte des neiges.


La préfecture de l'Isère a aussi appelé à la vigilance sur le tronçon du bas Rhône en amont de l'Isère, dans un communiqué du 23 janvier. Elle indique des inondations importantes pourraient avoir lieu dans le secteur des Roches de Condrieu, de Roussillon, de Saint-Alban-du-Rhône et de Seyssuel.

Le Rhône pourrait déborder "en raison des apports soutenus du Haut-Rhône et de la Saône dont les bassins ont été copieusement arrosé ces derniers jours".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries neige