Le sapin de Maëlys a brûlé accidentellement

© Photo Facebook / David Roche
© Photo Facebook / David Roche

La nuit de Noël, le sapin érigé en hommage à Maëlys avait pris feu devant la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin. L'enquête menée par la gendarmerie privilégie fortement la piste accidentelle. 

Par JCP

Ce fut un bien triste 25 décembre pour les proches de la petite Maëlys. Pour rendre hommage à la fillette disparue depuis quatre mois, sa famille avait installé un sapin de Noël devant la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin. Il a été incendié dans la nuit de Noël.


Sur les réseaux sociaux, Jennifer, la maman de Maëlys, avait  alors exprimé sa colère et son dégoût : "Voilà, une fois de plus, la bêtise humaine".  Les bénévoles, eux, avaient immédiatement installé un nouveau sapin de Noël. Juste à côté d'une banderole sur laquelle est écrit ce message, comme une bouteille à la mer : "la vérité pour Maëlys". La famille avait décidé de porter plainte.


Un incendie accidentel


La gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin Isère, en charge de l'enquête, nous a confirmé ce 4 janvier que la thèse de l'accident est fortement privilégiée. Ce seraient des bougies, déposées au pied de ce petit sapin synthétique, qui seraient à l’origine de l'incendie.





Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus