Un bel élan de solidarité pour soutenir Laurence et Yohann de la chèvrerie Saint Bernard, en Isère

Publié le
Écrit par Valérie Chasteland

Un bel élan de solidarité est né à Succieu, en Isère, pour aider Laurence et Yohann de la chèvrerie Saint-Bernard. L'agricultrice, qui doit être opérée et immobilisée pour 6 mois, va pouvoir souffler et être remplacée par une soixantaine de personnes qui a répondu à un appel à l'aide sur les réseaux sociaux.

A la chèvrerie Saint-Bernard, à Succieu en Isère, le téléphone n'arrête pas de sonner. Yoann et Laurence n'en reviennent toujours pas. Tout a commencé quand Laurence a posté un appel à l'aide sur Facebook.

La jeune femme doit subir une intervention chirurgicale en raison d'une tendinopathie - une maladie des tendons - qui la fait souffrir et l'handicape énormément. Mais impossible pour elle de faire tourner la ferme avec 40 chèvres et cinq vaches à traire deux fois par jour, sans compter les autres animaux, alors que Johann s'occupe du fromage qu'il vend sur les marchés.

Comme une bouteille à la mer, cet appel posté par Laurence sur les réseaux sociaux et depuis, "près de 60 personnes, explique Johan au micro de France Bleu Isère, des familles, des retraités, des gens du métier ou pas, se proposent pour aider, ça fait chaud au cœur."

Face à cet élan de solidarité, il a fallu s'organiser et mettre en place un planning pour établir des créneaux selon les compétences et disponibilités de chacun. 

Laurence étant conjointe et collaboratrice et non responsable de l'exploitation, elle ne peut être remplacée et le couple n'a pas les moyens d'embaucher quelqu'un.