VIDEO. Isère : Escadrone, une petite entreprise de drones qui monte et atteint les sommets

Installée à Montbonnot-Saint-Martin en Isère près de Grenoble, Escadrone n'a que 7 ans d'existence et pourtant elle vole vers les sommets. Un chiffre d'affaires multiplié par 6 depuis sa naissance. Une de ses forces : elle ajuste et fabrique dans ses ateliers des drones de très haute technologie.

Escadrone s'est installée il y a 7 ans à Montbonnot Saint-Martin. Elle y a aussi ses ateliers
Escadrone s'est installée il y a 7 ans à Montbonnot Saint-Martin. Elle y a aussi ses ateliers © France 3 Alpes

Escadrone n'a que sept ans d'existence et pourtant elle vole vers les sommets. Son chiffre d'affaires, multiplié par six se monte à près de 3 millions d'euros.

Une de ses spécificités : elle ajuste et fabrique dans ses ateliers des drones de très haute technologie, qu'elle commercialise dans un nombre incalculable de secteurs. Qu'il s'agisse de drones aériens, terrestres, marins ou même sous-marins. Ses clients? Des professionnels de travaux publics, de l'industrie, de grandes entreprises de sécurité pour lesquels la petite société fait quasiment du sur-mesure, en fonction des besoins.

La PME se développe à la pointe de la technologie, comme ce modèle que présente Vincent Lazzarina, responsable du pôle production " un drône équipé de quatre capteurs, d'une caméra grand angle, d'un zoom numérique qui  peut grossir jusqu'à 20 fois, ou 300 fois",  un équipement d'une valeur de 20 000 euros destiné aux professionnels.

Thiphanie Rouzaud, responsable commerciale égrène les multiples usages réclamés par des clients aux besoins différents : "Il est possible d'équiper nos appareils avec des caméras thermiques, pour mettre en sécurité les techniciens en milieu périlleux, ou même la recherche de personnes en cas d'accident" .

Equipé de caméras thermiques, il peut être actif dans la recherche de personnes
Equipé de caméras thermiques, il peut être actif dans la recherche de personnes © Escadrone

Car les drônes se déclinent sous tous les modes, aériens, terrestres, marins ou même sous-marins  pour vérifier par exemple l'état des retenues collinaires, ou ausculter des barrages hydro-électriques.

Aquatique et même submersible, il est souvent utilisé pour ausculter les grands barrages
Aquatique et même submersible, il est souvent utilisé pour ausculter les grands barrages © Escadrone

"Le drône est devenu un moyen sans comparaison pour explorer des lieux et des univers peu accessibles, et notre force est d'avoir anticipé cette évolution "ajoute Nicolas Hebert, à la tête de la petite société qui s'est hissée au niveau des plus grandes ...

 

Reportage : N. Rapuc, C.Mathy & A Touati

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie technologies