VIDEO. Isère : les équipes de France de ski cross et de snowboard cross s’entraînent pour la coupe du monde sur le glacier des Deux Alpes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Chloé Nivard et Dominique Semet
durée de la vidéo : 01min 51
Isère : l’équipe de France de ski et de snowboard cross s’entraîne sur le glacier des Deux Alpes pour la coupe du monde ©Chloé Nivard / France 3 Alpes

Le glacier des Deux Alpes sera le terrain de jeu des athlètes de ski et de snowboard cross jusqu'au 10 juillet. Afin de leur permettre de préparer la coupe du monde qui débute fin octobre, la station a mis en place un cross park pour les équipes de France.

Perchées à 3200 mètres d’altitude, les équipes de France de ski et de snowboard cross sont installées sur le glacier des Deux Alpes. Les athlètes s’entraînent pour la coupe du monde 2022/2023.

Pour la station, accueillir cette compétition est une première. Un parcours de 900 mètres, qui dure en moyenne 1'20 a été mis en place. Un circuit idéal selon Terence Tchiknavorian, membre de l'équipe de France de ski cross : "C’est un parcours que l’on retrouve pour la coupe du monde avec des parties techniques, des parties plates, pas mal de sauts et une partie de départ assez longue. C’est assez complet".

Les équipes de France féminines et masculines enchaînent les virages en ski ou en snowboard de 7h à 11h au sommet du glacier. Mais ces entraînements varient en fonction des conditions de la neige explique Anna Valentin, athlète de snowboard cross : "On arrive très tôt le matin donc la neige est très dur, même verglacée. Au fur et à mesure de la matinée, ça se ramollit vachement et ce n’est plus très praticable ".

Des entraînements qui débutent assez tôt dans l’année

Pour les athlètes, la mise en place de ce cross park est une chance car avec la fermeture du glacier du Grand Pisaillas à Val d’Isère, il est difficile de s’entrainer. La cause de cette fermeture : le réchauffement climatique. Ce manque de neige rend les conditions trop dangereuses.

D’ailleurs, cette vague de chaleur n’épargne pas les Deux Alpes, cette année, la station a décidé d’ouvrir avec un mois d’avance. Les pistes étaient accessibles dès le 28 mai. La fonte des neiges est très précoce révèle Jean-Charles Thomas, directeur des remontées mécaniques SATA des Deux Alpes : "Le glacier est impacté, nous avons un mois d’avance sur nos statistiques annuelles. C’est pourquoi nous avons décalé la fin de notre saison et nous allons arrêter le ski d’été plus tôt, au 31 juillet ". Les deux équipes françaises ont donc prévu de s’entrainer jusqu’au 10 juillet pour profiter des meilleures conditions d’enneigement.

Les Deux Alpes, terre d’accueil de la coupe du monde

Cette année, la coupe du monde de ski et de snowboard cross s’implante dans les Alpes. Du côté du snowboard cross, la compétition aura lieu aux Deux Alpes du 26 au 29 octobre.

Pour le ski cross, les épreuves se tiendront du 02 au 05 novembre. Avec une phase de reconnaissance du terrain le premier jour, des entraînements, puis une première qualification avant la finale.

Qui sont les membres des équipes de France de ski cross et snowboard cross ?

Ski cross féminin :

  • Alizée Baron / Groupe A
  • Marielle Berger Sabbatel / Groupe A
  • Jade Grillet Aubert / Groupe A

Ski cross masculin :

  • Bastien Midol / Groupe A
  • Terence Tchiknavorian / Groupe A
  • Morgan Guipponi Barfety / Groupe A
  • Youri Duplessis Kergomard / Groupe B
  • Romain Mari  / Groupe B
  • Jonathan Midol  / Groupe B
  • Melvin Tchiknavorian / Groupe B

Snowboard cross féminin : 

  • Manon Petit Le Noir / Groupe A
  • Chloé Trespeuch / Groupe A
  • Pereira De Sousa Mabileau Julia / Groupe A
  • Margaux Herpin / Groupe B
  • Alexi Queyrel / Groupe B

Snowboard cross masculin : 

  • Loan Bozzolo / Groupe A
  • Léo Le Blé Jaques / Groupe A
  • Quentin Sodogas / Groupe A
  • Merlin Surget / Groupe A
  • Guillaume Herpin / Groupe B
  • Ken Vuagnoux / Groupe B