Isère. Après l'orage de grêle à Vienne, la mairie veut recenser les dégâts

Publié le

Une semaine après le violent orage qui s’est abattu dans le nord de l’Isère, la commune de Vienne appelle ses habitants à faire part de leurs dégâts. Un objectif : étudier une potentielle demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Inondations, infiltrations, chutes d’arbres, dégâts matériels… Les conséquences de l’épisode orageux survenu le jeudi 23 juin, à Vienne, sont nombreuses. Sur des images tournées en Isère, il était alors possible de voir des grêlons d’une taille importante ainsi que de violentes rafales de vent.

Une semaine après les intempéries, sur son site internet, la mairie de Vienne invite "tous les particuliers, entreprises, commerçants, agriculteurs ayant constaté des dégâts sur leurs biens et installations" à les signaler avant le 14 juillet 2022.

"Il s’agit de recenser les dégâts matériels conséquents : impacts sur véhicules, vitres brisées, toitures dégradées, bâtiments endommagés, inondations, arbres tombés, etc", énumère la municipalité.

Si possible, les Viennois doivent joindre des photos et communiquer l'ensemble des éléments à l’adresse suivante : orage@mairie-vienne.fr.

Vers un état de catastrophe naturelle ?

Dans cette commune d'Isère de près de 30 000 habitants, le recensement a pour objectif "d’étudier la possibilité de demander aux services préfectoraux la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle".

Selon la mairie de Vienne, "cela permettra également aux entreprises et agriculteurs victimes de cet orage de pouvoir recourir au dispositif d’urgence adopté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes lors de sa séance plénière du 29 juin 2022".