• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vienne (Isère) : un spectacle musical commémore la Grande Guerre

© Damien Borrelly
© Damien Borrelly

Le théâtre de Vienne, en Isère, commémore le centenaire de la fin de la Grande Guerre avec un spectacle musical qui donne à voir et à entendre l'atmosphère de l'époque dans les tranchées et loin du front.

Par Damien Borrelly

La guerre 1914-1918 a été la première guerre de l’histoire, médiatisée par des centaines de chansons, celles des comiques troupiers destinées à remonter le moral des troupes, celles décrivant les souffrances à l’arrière mais aussi les chansons de poilus anonymes.

Dans les tranchées, certains musiciens jouaient même de la musique avec des instruments de fortune. Et, paradoxe de l’histoire, parmi ces musiciens, beaucoup vénéraient les compositeurs allemands, Bach, Beethoven ou encore Wagner.

Imaginé et écrit par la violoniste Floriane Bonanni, membre de la Philarmonique de Radio France, « Avant l’heure où les thés d’après-midi finissaient » est un spectacle de théâtre musical qui offre un éclairage sur la Grande Guerre à travers les rapports à la musique et à la chanson, selon que l’on soit sur le front ou dans les salons parisiens.

Il donne à voir et à écouter les œuvres de l’époque. Tour à tour poignant, joyeux, bouleversant, amusant, ce spectacle original se déroule pendant les quatre années de guerre.  Il illustre l’espoir et l’évasion éphémères qu’apportait la musique dans les tranchées aux combattants.

Dans le même temps, il témoigne de l’insouciance inconsciente et troublante des spectateurs dans les théâtres et dans les salons, qui, loin de l’horreur des tranchées, étaient remplis. Cette faille entre deux camps résonne encore aujourd’hui.

Accompagné par le trio George Sand et l’accordéoniste Benoît Urbain, mais aussi la chanteuse Edwige Bourdy, le comédien Loïc Corbery, sociétaire de la Comédie Française se fait le porte-voix de deux poilus musiciens mais aussi de Marcel Proust à travers des lectures de lettres et de poèmes. 

Joué partout en France depuis 2014, le spectacle fait écho aux commémorations du centenaire de la Grande Guerre. Il est joué cette semaine sur les planches du Théâtre de Vienne, en Isère.

Reportage de Damien Borrelly, Cédric Lepoittevin, José Manzanares et Mélanie Ducret
 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus