Cet article date de plus de 6 ans

Jérôme Safar confirme le maintien de sa candidature sur Twitter

Jerôme Safar vient de le confirmer sur son compte Twitter: il a décidé de maintenir sa candidature au second tour des municipales à Grenoble. Aucun accord n'a pu être conclu avec l'écologiste Eric Piolle qui l'avait devancé, à la surprise générale, au premier tour.


A 14h40, ce mardi 25 mars, Jérôme Safar a confirmé sa volonté de poursuivre la bataille électorale face à la liste EELV-Parti de Gauche. Il prend "la responsabilité" de ce maintien malgré les appels à la fusion lancé par Paris et notamment du premier ministre. 


Quelques minutes plus tard, Jérôme Safar s’adresse directement à Eric Piolle. Comme s’il ne voulait pas se fâcher totalement avec le candidat vert.


Pas de réaction directe d'Eric Piolle, mais plusieurs confrères relaient ses propos dans leurs tweets. Ici un journaliste du quotidien "Le Monde".


Après avoir qualifié les tractations de "honteuses entre la droite et l'extrême gauche", dans un précédent tweet, Mathieu Chamussy, candidat UMP-UDI, reprend espoir à l'annonce de la décision de Jérôme Safar.


Le dossier des municipales à Grenoble commence à intéresser la presse nationale. Certains twittos grenoblois sont moins étonnés de l'évolution de la situation.


Les tractations se sont déroulées toute la matinée et encore au moment du déjeuner que Jérôme Safar a pris dans le restaurant d'un hôtel proche de sa permanence, où toute la presse attendait dehors, effectivement, et de pied ferme.



 













 

 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020