Cet article date de plus de 4 ans

Jets de pierres contre lacrymo, interpellation houleuse dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble

L'arrestation d'un jeune homme dans la galerie de l'Arlequin a dégénéré. Les forces de police ont essuyé jets de pierres et insultes.
La galerie Arlequin à Grenoble
La galerie Arlequin à Grenoble © Google Streetview
Les choses ont mal tourné ce lundi 17 octobre lorsqu'en milieu d'après-midi, des policiers ont voulu interpeller un jeune homme qui obstruait le passage de leur véhicule au niveau du numéro 30 de la galerie de l'Arlequin. 

L'individu a d'abord tenté de se soustraire au contrôle des forces de l'ordre en proférant des insultes.

La situation s'est ensuite tendue quand d'autres jeunes du quartier sont venus prêter main forte au "perturbateur".

Les pierres ont alors fusé et la police a du faire usage de grenades lacrymogènes.

L'individu qui s'est initialement opposé aux forces de l'ordre a finalement pu être interpellé. Il a été placé en garde à vue.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité