JO 2018. Le top 10 des souvenirs les plus tendances des Jeux olympiques de Pyeongchang

Plus lourds que les photos mais obligatoires à ramener dans les valises, les souvenirs font partie du voyage olympique pour tout spectateur. Mascottes, vêtements ou objets décoratifs, nous avons fait le tour des boutiques et vous proposons le top 10 des souvenirs les plus tendances.

© Yann Gonon/France 3 Alpes
Si vous êtes en Corée du Sud et que vous avez la chance d'assister à ces Jeux olympiques de Pyeongchang, vous avez sans doute depuis le début une énorme pression. Les SOUVENIRS ! Impossible de se dérober, au risque de devoir payer un supplément pour les bagages, il va falloir arpenter les boutiques et trouver l'objet tendance, le souvenir qui va faire plaisir aux enfants et aux plus grands une fois de retour en France.

Heureusement, trouver un souvenir ne risque pas d'être si compliqué. Le petit tigre blanc et l'ours noir, mascottes des Jeux olympiques et paralympiques sont partout. En plus des petites boutiques qu'on trouve à chaque coin de rue, 2 superstores ont été montés de toutes pièces pour ces JO. L'un à Gangneung, sur la côte Est où se déroulent les compétitions de sports de glace et l'autre sur le parc olympique où ont lieux les cérémonies d'ouverture et de clôture des jeux.

Mais au fait, que faut-il acheter pour être "dans le coup" ? Bonnets, écharpe, mascottes ou encore les incontournables Pin's, voici les souvenirs les plus tendances de ces JO.

Elles sont les grandes vedettes de ces 23 èmes olympiades et c'est normal puisqu'elles en sont le symbole. Les 2 mascottes, Soohorang, le tigre blanc et Bandabi, l'ours noir se déclinent sur de nombreux objets. La version "nounours" est l'objet le plus vendu. De 10 centimètres à près d'1 mètre, il y en a de toutes les tailles à partir de 10 000 wons, c'est à dire d'environ 8 euros.

Vendues seules ou en couple, les mascottes sont les grandes vedettes des magasins de souvenirs
Vendues seules ou en couple, les mascottes sont les grandes vedettes des magasins de souvenirs © Yann Gonon - France 3 Alpes.

Il fait froid aux JO et les vêtements, ça fait toujours plaisir ! Tee-shirts, pulls, ou gants aux couleurs de Pyeongchang 2018, impossible de passer inaperçu par la suite dans les rues de Grenoble, Lyon ou Clermont-Ferrand. Ces touristes anglais, rencontrés ce jour-là, avaient un faible pour les bonnets.


Et non, ils ne sont pas morts et même pas ringards ! Les pin's sont toujours très demandés sur les sites olympiques. Tout un espace leur est réservé au superstore du parc olympique et il faut jouer des coudes pour obtenir sa petite "épinglette" olympique. A l'unité, il faut compter dans les 5 euros.

© Yann Gonon - France 3 Alpes.

Autre objet tendance : la tasse, ou plutôt le mug. Il accompagnera vos petits déjeuner ou les longues soirées d'hiver au coin du feu. Avec le clin d'oeil de l'ours noir bandabi, il faudra débourser 18 000 won, soit environ 15 euros.

© Yann Gonon - France 3 Alpes.

Attention, on frôle le kitch, mais là encore, c'est l'un des souvenirs les plus tendances. L'inusable "boule de neige", version Pyeongchang 2018, est bien placée dans le top des objets les plus vendus. Cliquez, ça va secouer !


Un petit creux ? On a tout prévu aux Jeux. Le yaourt, à la fraise ou aux amandes est très demandé. Pratique, il se présente dans une pochette plastifiée. Et oui, on a tout prévu pour toutes les occasions.
 

© Yann Gonon - France 3 Alpes.

C'est la boisson nationale, avec le thé bien sûr ! Le Soju, c'est le saké local et bien évidemment, il y a aussi les verres à Soju dans la série des souvenirs incontournables. Attention, un soju, ça va mais deux ... Comptez 15 000 wons, environ 12 euros pour les 5 petits verres.

© Yann Gonon - France 3 Alpes.


Pour rester dans le vent, vous ne manquerez pas non plus le "carillon à vent". Une légère brise et c'est le concert assuré grâce aux petits tubes creux en acier qui se percutent. Sa petite musique apporte soit-disant détente et bonheur pour la modique sommes de 20 000 wons, environ 16 euros.
 

© Yann Gonon - France 3 Alpes.


Vous ferez à coup sûr plaisir aux plus petits avec ce sac à dos. Le tigre Soohorang s'y accroche solidement. Petit + qui rassurera (ou pas) les parents, une petite lanière qui permet de retenir le sac, et l'enfant, s'il lui vient l'idée de s'éloigner.
 

© Yann Gonon - France 3 Alpes.


Enfin, c'est le graal, le cadeau qui comblera les vrais accrocs des JO. 24 petits pots en porcelaine dans une vitrine. Sur chacun des pots, le rappel d'une olympiade passée : Chamonix en 1924, Grenoble en 1968, Albertville en 1992 ou encore, pour la dernière, Sotchi en 2014. Le rêve prend la poussière et il est un peu cher, il faut compter 1 750 000 wons, soit plus de 1300 euros.

 

© Yann Gonon - France 3 Alpes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport jeux olympiques ski