JO Paris 2024 : les sites de préparation ont été retenus dans l'Ain, la Loire, le Rhône, la Drôme et l'Ardèche

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dolores Mazzola
© MAXPPP

La liste des sites de préparation aux Jeux Olympiques 2024 a été dévoilée ce lundi matin 5 octobre. Sur les quelque 750 sites soumis au comité d’organisation olympique, plus de 600 ont été retenus. Les département de l'Ain, de la Loire, de la Drôme et l'Ardèche figurent dans la liste.

Ce lundi matin, 5 octobre, le comité d’organisation des Jeux Olympiques 2024 de Paris a dévoilé la liste des centres de préparation et équipements retenus en France pouvant accueillir les délégations sportives étrangères engagées. Ces différents sites et équipements seront accessibles au lendemain des Jeux de Tokyo et serviront de bases d’entraînement pour les épreuves olympiques et paralympiques.
 
Dans l'Ain, ce sont trois sites de préparation qui ont été retenus par le comité d'organisation olympique pour les JO de 2024.
  • Il s'agit du centre équestre de Bourg-en-Bresse qui sera destiné à l’entraînement aux épreuves de dressage et de saut d’obstacles.
  • La station thermale de Divonne-les-Bains permettra aux sportifs de se préparer pour le Canoë-Kayak sprint, le football, le triathlon et des épreuves handisports comme le rugby fauteuil, le triathlon et le paracanoë.
  • Enfin, la communauté d’agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse mettra à disposition ses équipements pour les formations de football, basketball, basketball fauteuil, football, Rugby à 7 et Rugby fauteuil.
Dans la Loire, cinq sites ont été sélectionnés: 
  • Cordelle, dans la communauté de communes du Pays entre Loire et Rhône. La base nautique est retenue pour la préparation de l'aviron et de l'aviron paralympique.
  • Feurs a été retenue pour accueillir la préparation du basket-ball et des disciplines paralympiques en basket-ball et rugby fauteuil.
  • A Andrézieux-Bouthéon, l’Envol Stadium (football) et le Centre des Bullieux d’Andrézieux (Athlétisme, Basketball, Judo et Tir) font partie des sites retenus par le comité d'organisation des JO 2024.
  • La Métropole de Saint-Etienne fait partie des hôtes possibles pour l’athlétisme, le basket, la natation (olympique et paralympique), le BMX ou encore la gymnastique artistique au pôle France.
Dans le Rhône, le site de l'Escale dans la Communauté d'Agglomération de Villefranche Beaujolais Saône a été retenu pour accueillir le Basketball, le Basketball fauteuil, le Handball, le Rugby à 7 et le Rugby fauteuil.

Dans la Métropole de Lyon, le Complexe sportif de la Brocardière à Dardilly aura vocation à accueillir le Football.  Vaulx-en-Velin, l' Haltérophilie, le Judo et le Judo paralympique, le Taekwondo et Taekwondo paralympique. Le centre-ville de Lyon n'est pas en reste (Athlétisme, Athlétisme paralympique, Basketball, BMX Freestyle, Gymnastique artistique, Rugby à 7, Tennis de table).

Dans la Drôme, le centre d’entraînement Louis-Porchier de Romans-sur-Isère, qui accueille à l’année les rugbymen du VRDR et le complexe Vercors à Bourg-de-Péage où s’entraînent les handballeuses en LFH, pourraient être deux lieux d’entraînement respectivement pour des équipes de rugby à 7 et de handball.

Enfin, l'Ardèche pourra accueillir le VTT cross-country.Les JO de Paris sont prévus du 26 juillet au 11 août 2024. Les Jeux paralympiques doivent avoir lieu du 28 août au 8 septembre de la même année.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.