JO de Pyeongchang. Gangneung, au bord de la mer, l'autre visage inattendu des Jeux d'hiver

La plage de sable de Gangneung et ses sculptures éphémères / © Yann Gonon - France 3 Alpes.
La plage de sable de Gangneung et ses sculptures éphémères / © Yann Gonon - France 3 Alpes.

De la neige, de la glace ... et du sable ! Si les épreuves de ski se déroulent dans les montagnes du centre du pays, les épreuves de glace sont programmées au bord de la mer du Japon. Un petit air de sud-ouest de la France au coeur des JO d'hiver.

Par Yann Gonon

Il y a le soleil, la plage, les pins et les restaurants de poisson. Nous sommes bien aux JO d'hiver de Pyeongchang mais très loin des paysages gelés du centre du pays où ont lieu les compétitions de ski. Bienvenue à Gangneung, sur la côte est du pays. C'est là qu'ont lieu les épreuves de glace.

Il faut ôter les après-ski et se débarrasser d'une couche de vêtement quand l'on arrive à Gangneung. Nous ne sommes qu'à 30 minutes en voiture d'Alpensia où se tiennent les épreuves de biathlon et pourtant on change totalement de paysage et d'ambiance. De température aussi : oubliés les -5 degrés, ici le printemps est déjà là et le mercure frôle les 6 degrés (!).

C'est cette ville de 230 000 habitants, située au bord de la mer du Japon, qui a été choisie pour accueillir les épreuves des sports de glace. Une grande ville comparée aux différentes stations de sports d'hiver quasi désertes où ont lieu toutes les épreuves de neige. Ici, les barres d'immeubles pourraient presque rivaliser en hauteur avec certaines tours de New-York.

Comme à Séoul, des centaines de tours ont poussé ici ces dernières années. / © Yann Gonon - France 3 Alpes.
Comme à Séoul, des centaines de tours ont poussé ici ces dernières années. / © Yann Gonon - France 3 Alpes.

Pour les Jeux, 5 patinoires ont été prévues. 4 d'entre elles sont totalement neuves. Elles accueilleront les épreuves de Hockey sur glace, de patinage artistique, de short track, de curling et de patinage de vitesse. Le facture totale pour tous ces équipement se monte à 425 millions de dollars.

L'une des 5 patinoires de Gangneung / © Yann Gonon - France 3 Alpes.
L'une des 5 patinoires de Gangneung / © Yann Gonon - France 3 Alpes.

C'est Soohorang, la mascotte-robot des Jeux qui accueille les visiteurs du parc olympique. Petits et grands doivent jouer des coudes pour se faire prendre en photo à ses côtés. On est bien en Corée du sud, le pays qui se targue d'allier la culture traditionnelle et la modernité.

Laetitia, de l'équipe de France 3 Alpes envoyée spéciale en Corée du Sud. / © Yann Gonon - France 3 Alpes.
Laetitia, de l'équipe de France 3 Alpes envoyée spéciale en Corée du Sud. / © Yann Gonon - France 3 Alpes.

La balade se poursuit quelques kilomètres au sud de la ville. Les anneaux olympiques se font de plus en plus discrets et c'est une autre ambiance qui peu à peu s'installe. Les ruelles se font plus étroites et les pins plus nombreux. Des poissons pendus aux fenêtres nous mettent sur la piste et soudain, c'est la mer qui apparaît ! En quelques minutes, on est passé de la glace à une immense plage de sable blanc.

Aucun papier, aucun mégot de cigarette, un sable qui semble avoir été ratissé juste pour la photo, un petit air entre la Suisse et Biarritz. Si on en croit les guides de voyage, comme le Petit Futé, Gangneung possèderait l'une des plus belles plages de la mer de l'Est, l'autre façon d'appeler la mer du Japon. 

© Yann Gonon - France 3 Alpes.
© Yann Gonon - France 3 Alpes.

On se serait bien arrêté pour déguster une sole ou une araignée géante dans un petit restaurant du bord de mer. Ici, les eaux sont généreuses en poissons et autres crustacés, ce qui a d'ailleurs souvent engendré des problèmes avec le voisin du nord. Mais nous ne sommes là ni pour la politique internationale, ni pour parler de cuisine. Il nous faut déjà repartir vers les montagnes enneigées, les Jeux olympiques nous réclament ...

Les aquariums des restaurants débordent de poissons et de crustacés / © Yann Gonon - France 3 Alpes.
Les aquariums des restaurants débordent de poissons et de crustacés / © Yann Gonon - France 3 Alpes.
© Yann Gonon - France 3 Alpes.
© Yann Gonon - France 3 Alpes.


 

Sur le même sujet

Lyme Protest Lyon

Les + Lus