Le traileur Kilian Jornet crée une fondation pour la protection de la montagne

Figure bien connue du monde de la montagne, le traileur et alpiniste Kilian Jornet vient de créer une fondation à son nom. L'athlète espagnol fait partie des témoins directs du changement climatique. A ce titre il souhaite mener des actions, informer et aider au financement de la recherche. 

Kilian Jornet est une personnalité bien connue du monde de la montagne, c'est à ce titre qu'il a créé une fondation dédiée à sa protection.
Kilian Jornet est une personnalité bien connue du monde de la montagne, c'est à ce titre qu'il a créé une fondation dédiée à sa protection. © Yann Foreix / Maxppp PQR Le Parisien
Protéger la montagne, c'est préserver la vie, tel est le message de Kilian Jornet. Spécialiste de ski-alpinisme, d'alpinisme, d'ultra-trail et de course en montagne, il a grandi et vécu dans les hauteurs. Il est ainsi comme beaucoup d'autres un témoin direct du réchauffement climatique. 

Sur son site, plusieurs petites vidéos pour inciter à la réfexion. Ne pas jeter de déchets dans la nature, par exemple, est un réflexe simple que nous pouvons tous adopter.

La Fondation Kilian Jornet se concentre sur trois axes : mener des actions directes, aider au financement de la recherche et faire connaître les problèmes auxquels les montagnes font face.

Elle va notamment soutenir le Service mondial de suivi glaciologique de l’Université de Zurich, afin de l’aider dans ses recherches sur le retrait glaciaire et la fonte des glaces.  

 

Un sportif hors-normes 


Kilian Jornet est considéré comme un, sinon le plus grand coureur en montagne. Plusieurs fois médaillé aux championnats du monde de ski-alpinisme. Quatre fois champion du monde de skyrunning. Vainqueur des ultra-trails l'UTMB, la Western States 100 ou le Grand Raid. Auteur de plusieurs records d'ascension comme le mont Blanc (4 809 m), le Denali (6 190 m) ou le Cervin. 

Kilian est pour ainsi dire né en montagne. Son père est guide et a été gardien du refuge de Cap del Rec dans la Cerdagne catalane. Sa mère est directrice d’une école primaire rurale et entraîneur au Centre technique de ski de montagne de Catalogne. 

À trois ans, il gravit son premier sommet de 3 000 mètres. À cinq ans, il s'attaque à l'Aneto, le point culminant des Pyrénées (3 404 m), et à six ans, il gravit son premier 4 000, le Breithorn. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature environnement