L'appellation "Auvergne-Rhône-Alpes" définitivement adoptée par la région

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette

La nouvelle région a défintivement adopté l'appellation "Auvergne-Rhône-Alpes" qui émanait d'une consultation internet lancée auprès des lycéens et du grand public. Un choix ratifié à l'unanimité par 193 conseillers régionaux.Ce choix devrait être validé par le conseil constitutionnel.        

La nouvelle Région issue de la fusion de Rhône-Alpes et Auvergne s'appellera +Auvergne-Rhône-Alpes" ont décidé jeudi les élus régionaux confirmant le choix des lycéens et du public consultés par internet.Ce choix, qui sera définitivement validé par le Conseil d'Etat - au plus tard le 1er octobre - a été voté à l'unanimité des 193 conseillers présents.

"Cet acte de naissance a une dimension symbolique", s'est félicité le président de la Région, Laurent Wauquiez (LR), se targuant de ne pas avoir "jeté l'argent par la fenêtre" en donnant "deux millions d'euros à des cabinets de publicité pour des consultations tous azimuts". "On a fait ça sobrement avec une économie de moyens, mais pas de débats", a-t-il poursuivi.

M. Wauquiez avait lancé en février une consultation par internet des lycéens de Rhône-Alpes et Auvergne, puis du grand public, du 1er au 15 mars.
Une consultation insuffisante pour la chef de file des élus PCF, Cécile Cuckierman pour qui "il eut été préférable d'avoir un véritable débat démocratique".
"Dans une époque qui n'a plus de racine, je trouve fort qu'on choisisse un nom qui a une résonance dans notre géographie", a fait valoir M. Wauquiez.
En revanche, rejoignant les élus socialistes, il s'est redit fermement opposé à l'utilisation de l'acronyme +AURA+ proposé notamment par le groupe UDI.
"Je me battrai très fortement contre l'utilisation d'AURA car les acronymes sont le reflet de la pauvreté des temps et je veux qu'on porte la fierté de notre histoire", a-t-il martelé.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.