Cet article date de plus de 5 ans

La clinique dentaire low cost Dentexia Tête d'Or fermée jusqu'à nouvel ordre par l'ARS

L'Agence régionale de santé (ARS) vient de décider la suspension immédiate et totale de l'activité du centre de soins dentaires low cost Dentexia à Lyon Tête-d'Or. Le 28 janvier 2016, une inspection a révélé "divers manquements à la qualité des soins et à la sécurité les patients".
© googlestreetview
C'est un nouveau revers pour Dentexia, puisque le 24 novembre dernier le tribunal de commerce d'Aix-en-Provence avait placé l'association en redressement judiciaire. Association, car c'est bien la nature juridique déclarée de Dentexia. Mais, cette fois c'est à Lyon que les choses se compliquent pour un des centres dentaires "low cost".

A l'issue d'une inspection fin janvier, l'agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes a considéré qu'il était "urgent de suspendre l'activité du centre jusqu'à ce que les manquements observés" soit résolus.

L'ARS reproche notamment au centre de santé Dentexia des opérations de stérilisation réalisée dans un local inadapté dépourvu de zone propre, une pièce à laquelle il est -entre autre- fait grief d'être un lieu "commun au laboratoire de prothèses générant des poussières de meulage".

Le communiqué de l'ARS fait également mention de "désinfection dans des conditions inadaptées ou défectueuses avec notamment pénurie de produits détergents et désinfectant" ou encore le lavage et la désinfection du matériel à stériliser par un "simple liquide neutralisant".

L'ARS relève, en outre, des anomalies dans la phase de conditionnement et dans l'élimination des déchets d'activité de soins à risques infectieux.

Dans cet inventaire à la Prévert, l'agence relève également plusieurs anomalies liées aux conditions de soins : "nombre insuffisant de porte instruments rotatifs ne permettant pas une désinfection est une stérilisation entre chaque patient". Ceux-ci apprécieront sans doute.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société