La Savoie et la Haute-Savoie placées en vigilance rouge à la pollution atmosphérique, l'Isère est en orange

Plusieurs bassins d'air d'Isère, Savoie et Haute-Savoie ont été placés mercredi en alerte orange à la pollution à cause des concentrations élevées de particules désertiques. Les 2 Savoie ont basculé ce jeudi dans le rouge. La zone de circulation différenciée est activée à Annecy et à Chambéry.

La qualité de l'air s'est encore dégradée dans les Alpes, entraînant le placement de l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie en vigilance orange à la pollution atmosphérique mercredi 24 février. Les deux Savoie ont en revanche basculé dans le rouge ce jeudi matin.

En cause, la masse d'air chaud en provenance du nord de l'Afrique qui a transporté du sable du Sahara avec elle lundi. C'est le deuxième épisode de ce type depuis le début du mois, et la deuxième fois qu'il entraîne un épisode de pollution.

 

La Savoie et la Haute-Savoie basculent dans le rouge

L'épisode de poussières désertiques persiste sur l'ensemble de la région  Auvergne-Rhône-Alpes. Les concentrations sont très élevées sur toute la région, qui est en vigilance pollution, rouge dans les deux Savoie, orange en Isère.

Attention aux limitations de vitesse et aux restrictions de circulation (vignette Crit'Air), notamment pour les centres-villes de Chambéry, et d'Annecy, où la zone de circulation différenciée est activée.

Les principales mesures réglementaires en vigueur jusqu’à la fin de l’épisode de pollution sont détaillées pour chacun des quatre bassins d’air du département indique la préfecture dans un communiqué.

Elles sont consultables sur le site Internet de la préfecture : https://www.haute-savoie.gouv.fr/Politiques-publiques/Prevenir-le-risque-et-se-proteger/Air/Episode-de-pollution-de-l-air-en-cours.

Quasiment toutes les zones passent au niveau rouge en raison d'un risque de persistance pour demain vendredi 26  février.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement circulation économie transports