Cet article date de plus de 6 ans

Le grand rush dans les cimetières

Le week-end de la Toussaint est traditionnellement le moment de l'année où les cimetières sont les plus fréquentés. Une tendance encore confirmée cette année. Illustration au cimetière de Chamalières où 5 500 sépultures attendent d'être fleuries et visitées.
Pour Patrick Bourdillon, le gardien du cimetière de Chamalières, cette journée du 31 octobre 2015 aura été non-stop. De 7 heures à 20 heures, les familles se sont déplacées en très grand nombre, les bras chargés de fleurs en tous genres. Il faut dire que ce cimetière accueille pas moins de 5 500 sépultures. De quoi attirer du monde dans ses allées. "ça fait 15 jours que c'est chargé ! Aujourd'hui et demain et certainement lundi aussi ! Tout le long de l'année on a du monde, avec les vacances, les fériés, tout ça... y a des gens qui viennent de l'extérieur, beaucoup !".

Pour les visiteurs, c'est l'occasion de commémorer un proche disparu. Chacun à sa manière.
Le fleurissement et l'entretien des tombes ont toujours un ancrage populaire. La Toussaint s'apparente aussi à un rituel qui perdure, même si chaque année la même question revient : Quel avenir pour cette tradition ? Vu l'essor de la crémation en France. Choisie pour plus de 33% des obsèques, elle devrait atteindre les 50% d'ici 15 ans.

durée de la vidéo: 01 min 48
Les cimetières toujours très fréquentés en ce week-end de Toussaint

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
toussaint sorties et loisirs tradition souvenir histoire