Lelandais : la Cour de cassation se penche sur des accusations de viol dans l'affaire Maëlys

La Cour de cassation se penche, ce jeudi 4 juin, sur des accusations de viol visant Nordahl Lelandais dans l'affaire Maëlys. Le trentenaire est déjà mis en examen pour le meurtre de la fillette.
Nordahl Lelandais est poursuivi pour le meurtre de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère).
Nordahl Lelandais est poursuivi pour le meurtre de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère). © DR
Un volet de l'affaire Nordahl Lelandais est entre les mains de la Cour de cassation. La haute juridiction se penche, ce jeudi 4 juin, sur les accusations de viol visant le tueur présumé de la petite Maëlys ainsi que sur la régularité d'un rapport d'expertise psychiatrique. La décision doit être rendue dans les prochains jours.

Lelandais est actuellement en détention provisoire, mis en examen pour le meurtre de la fillette après un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère) en août 2017. S'il avait dans un premier temps nié les faits, le trentenaire de Domessin a finalement reconnu avoir tué la petite Maëlys "par accident".

Deux ans après la mort de la fillette, Nordahl Lelandais aurait livré des détails sur la nuit du meurtre à un co-détenu. Il aurait dit avoir violé la petite Maëlys, alors âgée de 8 ans. Des propos que conteste la défense du mis en cause. Son avocat, Me Alain Jakubowicz, a tenté de faire annuler ce témoignage pour qu'il soit supprimé du dossier. La justice l'avait cependant maintenu.

 

Un rapport psychiatrique à l'étude


Suite à ces nouveaux éléments, "le parquet général de Grenoble avait demandé une mise en examen supplétive pour viol", rappelle l'avocat des parents de Maëlys, Me Fabien Rajon. Mais la chambre de l'instruction avait prononcé la nullité de ce réquisitoire supplétif pour les faits de meurtre "précédés, accompagnés ou suivis d'un viol". Une décision que le parquet général conteste aujourd'hui en cassation.
 
Trois magistrats de la Cour de cassation, réunis en formation restreinte, vont rendre une décision sur ce point. La régularité d'un rapport d'expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais va également être examinée.

Le trentenaire est par ailleurs mis en examen pour le meurtre du caporal Arthur Noyer et pour agressions sexuelles sur deux petites cousines.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire nordahl lelandais faits divers affaire maëlys justice société