• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les nouvelles tendances de la randonnée en montagne

Géo-touring, applications mobiles, portage de bagages, road-books, refuges confortables et connectés. Même en montagne, la randonnée évolue au rythme de la technologie... et de la demande!

Par JC. Pain, V. Habran, M. Ducret et P. Fontaine.

Cet été, découvrons les nouvelles tendances de la randonnée en cheminant le long du fameux GR5, le sentier qui traverse les Alpes, du Léman à la Méditerranée. Partons à la rencontre des marcheurs, et de ceux qu'ils croisent sur le chemin, gardien de refuge, agriculteur, fromager, ou garde de parc naturel.

"Marcher, c'est prendre le temps de penser", aime à dire Axel Kahn, généticien... et marcheur! David Le Breton, sociologue, ajoute: "Les marcheurs sont des individus singuliers qui acceptent de sortir de leur voiture pour s'aventurer dans la nudité du monde!"

Mais la randonnée n'est pas qu'une formule littéraire, c'est aussi un marché économique en devenir, notamment pour les territoires traversés. Ces dernières années, la crise a même favorisé l'explosion de la pratique en France. Plus d'un million d'entre nous s'adonne à l'itinérance. A la clef, de belles retombées. Rien que pour le GR5 en 2014, plus de 2.700.000 euros!

Des chiffres communiqués par l'association de promotion de la Grande Traversée des Alpes. Née dès 1971, et basée à Grenoble, elle s'est fixée pour but de développer le tourisme de randonnée dans tout l'arc alpin.

 / ©
/ ©

Avec Caroline, Delphine et Muriel, "ambassadrices" de la GTA, nous sommes partis à la découverte des "nouvelles tendances de la rando". Même en montagne, ce tourisme-là évolue aussi... au rythme de la demande et de la technologie!

Reportage
Les nouvelles tendances : l'intro !

 

Des refuges connectés

Direction la Haute-Savoie, sous les rochers des Fiz. Le refuge Wills, sur l'alpage d'Anterne, figure parmi les pionniers des refuges connectés en France.

Dès 2009, Bruno, son gardien, se lançait dans la "résa on line", la réservation sur internet, avec 8 autres hébergements tout autour des Fiz. Depuis, c'est devenu la mode, ou presque... 40 % des 95 refuges référencés 1er niveau par la GTA disposent d'un tel système. 1 sur 2 fait partie d'un regroupement qui propose un tour de massif (Mont-Blanc, Vanoise, Thabor par exemple).

22 refuges sur les 95, soit 23%, ont le Wifi. Mais 2 d'entre eux, sur 129, tous niveaux confondus, n'ont même pas d'adresse mail ! Pour cause technique, ou simplement par choix. La montagne reste la montagne. Un espace singulier, peuplé de personnages uniques en leur genre!

Reportage
Les nouvelles tendances : des refuges connectés !


Toujours plus de confort

Au refuge Buffère, dans la Haute-vallée de la Clarée, Nadette et Claude reconstruisent tout un hameau d'alpage... de leurs propres mains! Depuis 25 ans, le même mot d'ordre: "ce qui est bon pour nous est bon pour les autres". Cuisine bio avec produits locaux, finis les dortoirs, du bon et du beau. Des passionnés, des visionnaires sans le vouloir. 

Désormais, tout le monde s'y met ! Partout en montagne, les chambrées sont de plus en plus cosy. Jadis simple étape d'une course en montagne, le refuge est aujourd'hui devenu un véritable objectif de randonnée. On y monte pour déguster sa cuisine, ou bien pour goûter au moelleux des couettes, ou encore participer aux nombreuses animations désormais proposées. 

Reportage
Les nouvelles tendances : du confort !


Road-book et appli-mobile

Il y a quelques années encore, Patrick, Nicole et leurs amis portaient tout dans le sac à dos, de la poêle au réchaud. Mais le temps a passé... cet été, ils ont choisi la formule "rando liberté". 9 jours de rando de Chamonix à Briançon, sans accompagnateur, mais avec un soutien logistique personnalisé. Pour 800 euros par personne, l'agence Allibert leur réserve les refuges, fait porter les gros bagages de refuge en refuge, et leur fournit un road-book.

Chez Allibert trekking, cette formule "avec qui je veux quand je veux", apparue en 2005, montre une croissance plus rapide que les traditionnelles randos encadrées. Pour l'instant la "rando-liberté" ne pèse que 10 % du total, mais elle s'avère un second marché prometteur. Une offre complémentaire de moins en moins négligeable. Sur 1300 voyages, Allibert trekking en propose désormais 400 "en liberté". 

Autre tendance : l'application mobile. Désormais, même les Parcs Nationaux s'y mettent. La Vanoise d'ici l'automne. Les randonneurs ne se contentent plus de marcher, ils cherchent du sens, du contenu, ils veulent comprendre le paysage qu'ils traversent. Le téléphone portable ou la tablette sont devenus des outils de communication incontournables, même en montagne. Une fois l'appli téléchargée au calme à la maison, vous pourrez l'utiliser là-haut même sans connexion au réseau. C'est le GPS embarqué qui fera le travail!

Reportage
Les nouvelles tendances : road-book et mobile !


De la solitude ET du contact!

Désormais, ils veulent tout les randonneurs… tout et son contraire. Aventure et confort, sécurité mais liberté, solitude et contact, technologie et authenticité.

Pour ce qui est du contact et de l’authentique, ils peuvent compter sur Frédéric, fromager, et Yvon, éleveur de vaches laitières. Tous deux passent leur été sur les superbes alpages de Roselend, dans le Beaufortain.

Frédéric vend son délicieux Beaufort en direct aux randonneurs de passage, et Yvon les accueille dans le chalet d’alpage familial qu’il a réaménagé en gîte d’étapeDes débouchés pour ces 2 hommes du cru. L’occasion aussi pour eux de montrer leur métier, de créer le dialogue avec des visiteurs qui viennent d’ailleurs.

Reportage
Les nouvelles tendances de la rando : du contact !


Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus