• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1 : duel entre Lyon et Saint-Etienne pour le tour préliminaire de la Champions League

© France 3 Rhône Alpes
© France 3 Rhône Alpes

A trois matches de la fin du championnat de France, Lyon -suite à son nul contre Lille- n'a plus qu'un point d'avance sur Saint-Etienne. Respectivement 3eme et 4eme de Ligue 1, les éternels rivaux lorgnent la place qualificative pour les tours préliminaires de la lucrative Champions League.

Par Christian Conxicoeur

Une troisième place en championnat de France synonyme d'un tour de qualification pour la Champions League. C'est pour ce ticket d'entrée -hypothétique- en C1 que les deux clubs régionaux vont s'affonter au cours des 3 dernières journées de Ligue 1.

Dimanche 5 mai, en concédant le nul à domicile 2 à 2 face à Lille, deuxième du championat de France, les lyonnais ne se retrouvent plus qu'un point devant Saint-Etienne et se sont tirés une balle dans le pied. Une de plus, après la succession de contre-performances qui ont conduit à l'annonce du départ du coach Bruno Genesio en fin de saison.
 

Lyon, une saison sans lustre


Une saison moyenne (18 victoires, 9 nuls et 8 défaites) qui ravirait un club lambda, mais pas à la hauteur des ambitions de l'OL, septuple champion de France. Un club pour lequel la participation à la Champions League est une quasi-nécessité, tant au plan du standing que de ses finances.

Côté stéphanois en revanche, la fin de saison est synonyme de chevauchée (presque) fantastique avec 7 matches d'affilée sans défaite. Un total qui ramène les verts à 1 point de Lyon et qui efface les (très mauvais) souvenirs des cuisantes défaites en Coupe de France contre Dijon (6 à 3 le 23 janvier 2019) ou en championnat à Rennes (3 à 0 le 10 février).   
 

3 journées à quitte ou double


Reste les trois dernières journées : la 36 eme s'annonce plutôt en défaveur de l'OL : Lyon (3ème) va à Marseille (6ème) et Saint-Etienne (4ème)  reçoit le 6ème Montpellier.

Ensuite les Verts recevront Nice (actuel 7ème) pour terminer par un match à Angers. Lyon de son côté recevra ensuite un Caen aux portes de la relégation (18ème) et Nîmes (8ème). 

Pas de doute, compte tenu du très faible écart de point entre les rivaux régionaux, la place pour le tour qualificatif de la Champions League va se jouer à couteaux tirés. Et dans ce cas de figure, chaque défaite des uns sera considérée comme une victoire par les autres.  

Sur le même sujet

La pose du barrage.

Les + Lus