• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Loi travail : faible mobilisation à St Etienne et à Lyon

Les policiers interviennent place de la Bourse à Lyon / © Aude Henry
Les policiers interviennent place de la Bourse à Lyon / © Aude Henry

Nouvelle journée de contestation de la Loi travail dans la région.La première manifestation de la matinée organisée à St Etienne n'a pas mobilisé beaucoup.A Lyon, 1200 manifestants ont défilé de Bellecour à la place Guichard où les attendaient les forces de l'ordre.   

Par Philippe Bette

La nouvelle journée de mobilisation contre la loi El Khomri n'a pas beaucopup mobilisé ce matin à St Etienne. A Lyon, ils étaient beaucoup moins nombreux que la semaine dernière, environ 1200 selon la police, à défiler dans les rues .Un rassemblement s'est formé place de la Bourse, encerclé par les forces de l'ordre.La police a repoussé les derniers manifestants de la rue Mazenod où certains s'étaient assis, vers le centre de la place.  
Images manifestations saint-Etienne et Lyon
Nouvelle journée d'action des lycéens et des étdiants contre la loi El Khomry. une mobilsiation plutôt faible. A Lyon, 1200 manifestants ont défilé de la place Bellecour à la place Guichard où les attendaient les forces de l'ordre. Dans la matinée à St Etienne; ils étaient une cinquantaine... - France3 RA

© Aude Henry
© Aude Henry
© Aude Henry
© Aude Henry
© Aude Henry
© Aude Henry
Aprés la manifestation,un petit groupe d'une cinquantaine d'étudiants s'est rendu devant les studios de France 3 Rhône Alpes pour exiger un temps de parole à la télévision.Une vingtaine de policiers leur a fait face pendant plus d'une heure alors que la direction de France 3 négociait avec les manifestants.Des images ont été tournées pour compléter le reportage qui sera diffusé dans le 19/20 ce soir.
© Ph.Bette
© Ph.Bette

Dans un communiqué qui nous a été remis en main propre , les manifestants, pour la plupart étudiants, s'expriment au nom des travailleurs avec ou sans emploi, des précaires et des retraités. Ils continuent à militer pour le retrait intégral du projet de réforme El Kohmri : "  La loi travail permet qu'un accord d'entreprise prime sur un accord de branche ou sur la loi même s'ils sont moins favorables que ces derniers. Les soit-disants reculs du gouvernement sont souvent en réalité simplement repoussés à plus tard ou ont été réécrits sans permettre de garantie de sécurité pour les salarié-e-s (...) La loi travail c'est aussi la fin de la possibilité d'une défense collective avec le chantage au licenciement imposé par simple référendum, c'est l'augmentation de la flexibilité avec la modulation individualisée des heures de travail, c'est des délais de changement d'horaires ou de congés raccourcis etc...."

Les manifestants se sont dispersés sans heurt en donnant rendez vous à une nouvelle journée de mobilisation le 31 mars prochain.

Qu'en pensent les Francais ? 

  
Les Français restent majoritairement opposés au projet de loi réformant le droit du travail, mais dans le même temps, près d'un sur deux voit dans le code du travail un frein à l'emploi, selon un sondage Viavoice, paru  jeudi dans Libération.

Selon ce sondage, 58% des Français sont opposés à la réforme et 50% estiment que les modifications apportées par le gouvernement sous la pression des syndicats et des jeunes "ne changent pas grand chose". Pour autant, les personnes interrogées soutiennent l'idée que le code du travail est "un frein à l'emploi" (48%), "un frein à l'activité économique" (44%).  

Le projet de loi modifiant le droit du travail est présenté jeudi en Conseil des ministres, importante étape d'un parcours chahuté marquée par une nouvelle mobilisation de jeunes et de syndicats qui dénoncent un détricotage des droits des salariés.
Faible mobilisation à ST Etienne contre la loi Travail
Nouvelle journée de contestation de la loi El Khomri jeudi mais la mobilisation a été faible à St Etienne
 

Sur le même sujet

Lyon : l'histoire du tunnel de Fourvière

Les + Lus