Cet article date de plus de 5 ans

Loi Travail. Les manifestants ont bravé la pluie à Grenoble

Près de 1.900 manifestants, selon la police, ont manifesté une nouvelle fois contre la Loi Travail, ce jeudi 19 mai au matin, à Grenoble. En marge du défilé, un adolescent a été arrêté.
Face à la fermeté de François Hollande et de Manuel Valls, les opposants maintiennent la pression. Selon les syndicats, le "retrait" reste d'actualité, comme au premier jour de la mobilisation, le 9 mars. Les organisations ont appelé à manifester pour la deuxième fois en 48 heures (CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, FIDL et UNL) assurent que "la mobilisation, loin de faiblir, va se poursuivre et s'amplifier jusqu'au retrait du projet de loi travail".

Pourtant, le chef de l'Etat, François Hollande, a été clair. La loi "va passer", avait-il dit mardi matin aux syndicats qui jugent le texte trop favorable aux entreprises et peu protecteur pour les salariés.

Sous la pluie, les manifestants grenoblois ont suivi le trajet traditionnel. Le départ était fixé à 10 heures, de la gare. Le cortège est passé par l'avenue Alsace-Lorraine, puis l'avenue Jean Jaurès avant de prendre le cours Berriat pour rejoindre la place de Verdun.

   >>> Reportage Céline Aubert et Nathalie Rapuc

durée de la vidéo: 02 min 34
Portraits de manifestants contre la Loi Travail


Un défilé une nouvelle fois sous surveillance avec près de 150 hommes mobilisés du côté des forces de l'ordre. Lors des fouilles de participants, un adolescent en possession d'un couteau a été arrêté.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social