Le tribunal a rendu sa décision dans l'affaire qui a endeuillé la commune de Chaponnay, il y a un an. Eden, 18 mois, avait été percutée dans sa poussette par le conducteur d'une camionnette. Le livreur avait consommé du cannabis et son permis n'était plus valide. L'enfant n'avait pas survécu. 

Le tribunal correctionnel a condamné le prévenu à une peine de quatre ans de prison, dont deux ans ferme pour homicide involontaire. Soit un an de plus que les réquisitions du ministère public. L’auteur est également astreint à une obligation de travail et de soins. Il lui est interdit de conduire tout véhicule terrestre pendant trois ans, et d’exercer le métier de chauffeur pendant cinq ans. Incarcéré pendant 4 mois après les faits, il a ensuite été placé sous surveillance électronique. C’est sous ce régime qu’il va finir de purger sa peine. 

Lors de l’audience, le 1er juin, l'homme de 38 ans avait assumé ses responsabilités et n'a jamais nié les faits. Le drame avait causé une vive émotion à Chaponnay. Une marche blanche avait à l'époque rassemblé près de 1 500 personnes en hommage à l'enfant.