Loire : 2 lionceaux clandestins sauvés et confiés au zoo de Saint-Martin-la-Plaine

Tonga Terre d’accueil à Saint-Martin-la-Plaine dans la Loire accueille désormais Yoda et Ysis, deux lionceaux clandestins. Abandonnés, ils ont été sauvés par la fondation 30 millions d’amis à qui la justice a confié les jeunes fauves.

Deux clandestins ont récemment été accueillis dans la Loire: Yoda et Ysis sont des lionceaux, certainement issus d'un trafic illégal d'animaux, et confiés par la justice à l'association "Tonga terre d'accueil", basée au zoo de St-Martin la Plaine.
Deux clandestins ont récemment été accueillis dans la Loire: Yoda et Ysis sont des lionceaux, certainement issus d'un trafic illégal d'animaux, et confiés par la justice à l'association "Tonga terre d'accueil", basée au zoo de St-Martin la Plaine. © FTV
La justice a confié à la Fondation 30 Millions d'Amis le sauvetage de 2 lionceaux abandonnés dans la banlieue d'Aix en Provence. Il s’agit du premier sauvetage de lionceaux de l'année 2020.

Ils sont aujourd’hui pris en charge par l’association Tonga Terre d'Accueil, à Saint Martin La Plaine dans la Loire, sanctuaire partenaire de la Fondation.
 

Deux lionceaux sans aucune éducation

Deux clandestins ont récemment été accueillis dans la Loire: Yoda et Ysis sont des lionceaux, certainement issus d'un trafic illégal d'animaux, et confiés par la justice à l'association "Tonga terre d'accueil", basée au zoo de St-Martin la Plaine. Une enquête est en cours pour savoir qui les a abandonnés, tandis qu'ils s'ébattent joyeusement dans les enclos où ils martyrisent les mollets de leurs soigneurs.
Car ces félins sont des petits voyous, mal éduqués par les inconscients à qui ils ont illégalement appartenus.

Ysis la femelle, et Yoda le mâle, viennent tout juste de recevoir leur nom de baptême.
Ces lionceaux de 6 mois, probablement frère et sœur, sont arrivés mardi 7 janvier au zoo de St-Martin la Plaine, où l'association Tonga les a recueillis en pleine forme !

"Ces lionceaux n'ont pas été élevés par la mère, aussi ils n'ont aucune limite" explique Jean-Christophe Gérard, vétérinaire de l'espace zoologique "le problème est qu'ils sont déjà grands et qu'ils ne gèrent pas leur force. Aussi quand ils veulent jouer avec nous, ils sortent leurs griffes alors qu'ils ne devraient pas dans une phase de jeu, sauf qu'ils ne l'ont pas appris."

Probablement issus d'un trafic illégal, ces félins ont été retrouvés abandonnés devant un refuge d'animaux des Bouches du Rhône, puis confiés par le procureur d'Aix en Provence à l'association 30 millions d'Amis qui les a remis à l'association Tonga Terre d'accueil. "Nous n'avons aucune information sur l'origine de ces animaux. Nous ne savons pas qui les détenait, d'où ils arrivent." Mais le vétérinaire du zoo a l'habitude de prendre soin de ces sans-papiers particuliers. "Je vais bien sur réaliser des examens pour vérifier qu'ils sont en bonne santé et pas porteurs d'une maladie quelconque. Et seulement après, nous allons leur chercher une place dans une autre établissement."
 

50 fauves et 200 primates receuillis en 11 ans pour Tonga

En 11 ans, Tonga est devenu incontournable : jamais ces bénévoles n'ont refusé un fauve ou un primate. "Nous avons déjà accueilli plus de 50 fauves, lions, tigres et même des hyènes. Nous avons aussi recueilli plus de 200 singes" raconte Pierre Thivillon le directeur de l'espace zoologique et président de l'association Tonga terre d'accueil. "Aujourd'hui, il y a environ 75% des animaux accueillis qui ont pu être placés ailleurs. Il faut dire aussi que dès qu'on en place certains, d'autres arrivent."

Alors, infatigable, Pierre Thivillon leur construit un 5e bâtiment. Ses enclos plus vastes permettront d'accueillir confortablement les animaux sur des durées plus longues.
Quant à Ysis et Yoda, ils auront peut-être la chance de rejoindre un sanctuaire africain, mais ne connaitront jamais la liberté. Car les félins en contact avec des humains ne redeviennent jamais sauvages.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zoo animaux nature insolite