Loire : à Lorette, les élèves luttent contre la chaleur les pieds dans l'eau

Publié le
Écrit par France 3 Rhône-Alpes avec Maxime Pitavy

Un cours de natation en plein air. C’est une aubaine pour les élèves de l’école de Lorette, dans la Loire, alors que le thermomètre flirte avec les 35°. Et c’est aussi l’occasion d’apprendre à nager, ce que tous n’ont pas la chance de pouvoir faire en dehors de l’école.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

« L’eau, elle est bien fraîche quand on a chaud ! Et du coup, j’aime bien aller dedans », explique une élève.

Forcément, quand le mercure bat des records, à choisir entre la classe de maths ou la natation, les élèves de l’école Jean de la Fontaine, à Lorette, sont unanimes.

A la baignade Naturelle Arnaud Beltrame, c’est donc un avant-gout des vacances. Mais pas que… Ici, on apprend aussi à nager : les bons gestes, les bonnes positions, les bons réflexes.

« La nage en arrière, c’est drôle, ça fait des mouvements, un petit peu de sport… et ça fait du bien… », témoigne un élève.

 Apprendre à nager

L'enseignement de la natation est d'ailleurs obligatoire à l'école depuis 1879. « C’est le seul moyen qu’ils ont d’apprendre à nager, pour certains. Et puis en 6°, ils vont devoir passer le « savoir nager », donc c’est important, sur toute leur scolarité », explique Valérie Massardier, l’enseignante.

Car parfois, l’apprentissage reste compliqué. Le but de ces cours est aussi de briser l’appréhension de certains élèves. « Ceux qui sont en difficulté, il faut les aider à souffler dans l’eau, à se calmer, à ce qu’ils se sentent bien dans l’eau, pour qu’ils la ressentent comme un élément, et pas quelque chose qui les agresse », raconte Serge Givord, le maître-nageur. 

 Après deux ans de crise sanitaire et de nombreux cours suspendus, les écoliers nagent donc à nouveau dans le bonheur…