Loire : Chômage partiel pour 130 salariés de l'équipementier automobile C2FT

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette

L'équipementier automobile C2FT a annoncé lundi qu'il mettait au chômage partiel ses 130 salariés à Andrezieux-Boutheon (Loire). Une décision liée à la baisse des prix imposée par Audi, son principal client et l'arrêt des commandes du constructeur automobile .   

Les 130 salariés du fabricant ligérien de pièces en aluminium pour l'automobile C2FT vont être mis au chômage partiel, après l'arrêt d'activité pour le principal client de l'entreprise.

La direction de C2FT, basé à Andrézieux-Bouthéon (Loire), a annoncé lundi, lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, un recours massif au chômage partiel à partir de la semaine prochaine, car elle considère ne pas pouvoir accepter la baisse de tarif de 30% que lui impose le constructeur automobile Audi, son principal client.

Cette baisse des prix, à effet rétroactif au 1er janvier, a été annoncée fin février par le constructeur allemand qui représente 70% du chiffre d'affaires de l'entreprise ligérienne. Face à cette situation, C2FT (filiale du groupe français Sifcor) s'est déclarée la semaine dernière en cessation de paiement devant le tribunal de commerce de Saint-Etienne, qui l'a placée en redressement judiciaire. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.