Loire : le couturier Pierre Cardin, qui fut apprenti chez le tailleur Bompuis, est mort à l’âge de 98 ans

Pierre Cardin est décédé ce mardi 29 décembre à l’âge de 98 ans à Neuilly. Né en 1922 à San Biagio di Callalta (Venise), il a été apprenti à l’âge de 14 ans chez le tailleur stéphanois Louis Bompuis, de 1936 à 1940, avant d’intégrer à l’âge de 20 ans la maison Dior.

Pierre Cardin s'est éteint à l'âge de 98 ans. Il était l'apprenti du tailleur stéphanois Louis Bompuis de 1936 à 1941
Pierre Cardin s'est éteint à l'âge de 98 ans. Il était l'apprenti du tailleur stéphanois Louis Bompuis de 1936 à 1941 © MaxPPP

Le couturier Pierre Cardin s’est éteint à l’âge de 98 ans. Visionnaire, homme d’affaires, il a révolutionné le monde de la mode.
Né à Venise en 1922, Pierre Cardin, de son vrai nom Pietro Cardini, a passé une partie de son enfance dans la Loire. Comme de nombreux Italiens de l’époque, sa famille a fui le fascisme. Après la Tour du Pin, en Isère, il arrive à Saint-Etienne lorqu'il a 8 ans.
Alors qu’il a 14 ans, il devient apprenti chez le tailleur stéphanois Louis Bompuis. Il y restera jusqu’à ses 18 ans. A 19 ans, il fait un saut à Vichy pour poursuivre son apprentissage dans une maison de couture. Il travaille aussi comme comptable à la Croix-Rouge
Ensuite, il prend ses valises et s’installe à Paris. A 20 ans, il intègre la maison Dior.

 

VOTRE GRAND-PERE M'A TOUT APPRIS


Aujourd’hui, la petite fille du tailleur stéphanois, Frédérique Bompuis, se souvient, parfois à travers aussi les souvenirs de son père, d’un ''personnage incroyable''.


''Il avait un lien très fort avec mon grand-père Louis Bompuis. Il était aussi très proche de mon père Pierre et de mon oncle Gaston. Tous les trois étaient apprentis tailleurs chez mon grand-père Louis Bompuis, raconte Frédérique Bompuis. Pierre Cardin et mon père s’appelaient et se voyaient régulièrement. Moi, j’ai rencontré Pierre Cardin pour la première fois il y a 20 ans. C’était à Venise lors d’une belle fête. Je me suis présentée et il m’a répondu : "je suis ravi de faire votre connaissance. Votre grand-père m’a tout appris".


De ces moments si forts et si précieux, il ne reste ''que'' les souvenirs. A cette époque les clichés sont rares…
''Pierre Cardin a réalisé un magnifique manteau doré pour ma mère. Elle ne l’a jamais porté. Lorsque j’étais petite, je le regardais avec émerveillement''.


Frédérique Bompuis est devenue une artiste, conceptrice et réalisatrice. ''J’ai voulu faire un documentaire sur Pierre Cardin il y a trois ans. Mais il avait signé une exclusivité avec des Américains. Je n’ai malheureusement pas pu le faire''.


Le père de Frédérique, Pierre Bompuis est décédé l’an dernier. Cette année c’est son ami proche, Pierre Cardin qui s’est éteint.

 

Pierre Cardin à La Tour du Pin en Isère

 

La Tour-du-Pin...là où la vocation est née, là où le désir de revanche sociale germa...

La propriété viticole de ses parents a été détruite pendant la Première guerre mondiale. Pas indémnisée, acculée par la misère, sa famille perd tout et immigre en France. Dans son ouvrage intitulé Pierre Cardin : Son fabuleux destin, Sylvana Lorenz raconte la première humiliation de la vie du couturier, lorsqu'il arrive à La Tour-du-Pin.

Ses camarades de l'époque le traite de ''sale macaroni''. Dans les années 30, les immigrés italiens prennent de plein fouet des remarques xénophobes. La crise économique n'aidant pas, les ''Ritals'' sont montrés du doigt comme étant les boucs-émissaires des difficultés du pays.

Le père de Pierre Cardin trouve ensuite un travail à Saint-Etienne, dans une manufacture d'armes. Pierre Cardin reste dans la ville une dizaine d'années avant d'aller à la rencontre de son succès. Avec audace et détermination. Il a fini par avoir sa revanche sociale. Il a habillé les plus grandes stars, à travers le monde. Il est devenu aussi un brillant homme d'affaires.
 

Pierre Cardin à Lyon Satolas : ''L'aéroport, le plus grand salon international''

 

Pierre Cardin, ce sont près de 70 ans de carrière...Retour sur son parcours

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mode culture société