Loire : le site Le Corbusier à Firmniy est envahi par les blattes

La chasse aux blattes semble donc loin d'être terminée dans l'immeuble du Corbusier à Firminy, près de saint-Etienne dans la Loire.De quoi faire un peu désordre dans un bâtiment classé monument historique. / © FTV
La chasse aux blattes semble donc loin d'être terminée dans l'immeuble du Corbusier à Firminy, près de saint-Etienne dans la Loire.De quoi faire un peu désordre dans un bâtiment classé monument historique. / © FTV

La cité le corbusier de Firminy, près de saint-Etienne dans la Loire est envahi de blattes. Une invasion qui dure depuis des mois et qui n'épargne aucun des 3500 logements.

Par N.MB avec Stéphanie Loeb

Firminy, la cité méconnue de Le Corbusier et pourtant une des fiertés architecturales de la ville de Firminy, près de Saint-Etienne, dans la Loire est le deuxième plus grand ensemble architectural au monde et le premier en Europe avec son immeuble de 3500 logements construit par le maître des modernistes à la fin des années 60. Mais l'immeuble accueille aujourd'hui des locataires indésirables : des blattes par milliers ! Et lutter contre ce cafard s'avère particulièrement compliqué, aussi bien pour des raisons techniques qu'administratives.

"Un dimanche à midi, je me suis retrouvée avec deux petites blattes dans ma cuisine, et dès le lendemain matin j'en retouve une énorme"
raconte Caroline Engel, une habitante de l'unité d'habitation Le Corbusier de Firminy, qui n'en peut plus.

Il y a de quoi avoir le cafard car l'invasion dure depuis plus de 6 mois. Des blattes par centaines ont élu domicile dans les appartements mais aussi les parties communes de l'unité d'habitation Le Corbusier de Firminy.

"Je pense que nous sommes nombreux à être aubord de la crise de nerf. On vit avec cette obsession constante! On regarde nos murs et on va trouver une blatte.

Chacun tente d'agir à sa manière. Fabrice Brault, président de l'association des habitants de l'unité d'habitation Le Corbusier, s'est organisé et colle du scotch sur les moindres interstices par lesquels pourraient passer les insectes. Malgré plusieurs campagnes de désinsectisation, le problème perdure, et François Perrier, le directeur de l'Office Public de l'Habitat de Firminy tente de s'expliquer " il faut savoir que les traitements mettent un certain temps pour être efficace. Le gel qui est utilisé met quelques semaines voire quelques mois pour arriver à éradiquer complètement ces insectes."
 
Firminy, la cité méconnue de Le Corbusier et pourtant une des fiertés architecturales de la ville de Firminy, près de Saint-Etienne, dans la Loire est le deuxième plus grand ensemble architectural au monde et le premier en Europe. / © FTV
Firminy, la cité méconnue de Le Corbusier et pourtant une des fiertés architecturales de la ville de Firminy, près de Saint-Etienne, dans la Loire est le deuxième plus grand ensemble architectural au monde et le premier en Europe. / © FTV

Pour être vraiment efficace, il faudrait traiter la totalité de l'immeuble. Seulement voilà, des logements restent vacants et certains habitants sont réticents à ouvrir leur porte, à commencer par une famille dont l'appartement, en état d'insalubrité, semble être le foyer d'infestation. "Nous avons demandé à ce que ces habitant soint relogés provisoirement" précise le président de l'association des habitants "et que l'ensemble de l'appartement soit traité, les meubles, les affaires, les murs. Si ça n'est pas fait, l'invasion des blattes perdurera."

Autre problème soulevé par les habitants, la difficulté de gérer l'immeuble de manière globale car le bâtiment appartient d'une part à l'Office public de l'Habitat qui loue des logements sociaux et d'autre part, à des propriétaires privés. "Rien, aujourd'hui ne régit ce qui représente les gros travaux" explique Christophe Chaland, membre du conseil syndical de copropriété "ce qui veut dire que le bâtiment ne peut pas être entretenu en profondeur. La copropriété fait les choses de son côté, l'office public de l'Habitat du sien, mais jamais en même temps."

La chasse aux blattes semble donc loin d'être terminée dans l'immeuble du Corbusier. De quoi faire un peu désordre dans un bâtiment classé monument historique.
 
Loire : le site le Corbusier de Firminy est envahi de blattes / © FTV
Loire : le site le Corbusier de Firminy est envahi de blattes / © FTV
 

Un peu de prévention....

La première chose est donc de maîtriser toutes les conditions favorables à l'installation des blattes. Concentrez vos efforts de lutte là où elles pullulent. Elles aiment s’infiltrer dans les petites fissures aux parois desquelles elles se frottent le dos et l’abdomen.
  • Ne laissez jamais des aliments ou de l’eau à découvert et nettoyez immédiatement les substances renversées. Ne laissez pas non plus les aliments et l’eau destinés aux animaux de compagnie traîner toute la journée et toute la nuit. 
  • Conservez les aliments dans des boîtes hermétiquement fermées (ni papier, ni carton qu’elles peuvent grignoter). 
  • Nettoyez régulièrement le tour et le dessous des appareils électroménagers, ainsi que les coins sombres et humides qui se trouvent à proximité d’une source d’aliments. Videz le réservoir de vidange sous le réfrigérateur, source d’eau pour les blattes.
  • Placez les ordures dans des sacs de plastique scellés et éliminez-les tous les jours.
  • Ne laissez pas de vaisselle sale, en particulier la nuit, ou immergez-la dans une forte solution de détergent et d’eau en attendant de la laver.
  • Passez régulièrement l’aspirateur pour éliminer les particules d’aliments et les œufs.
  • Enveloppez ou isolez les conduites qui produisent de la condensation ; réparez les robinets et la tuyauterie qui fuient.
  • Ventilez la salle de bain et déshumidifiez les endroits humides. 

Firminy, la cité méconnue de Le Corbusier

Le site urbain de Le Corbusier est trop peu connu, il comprend pourtant le plus grand ensemble architectural européen construit par l’un des principaux représentants du mouvement moderne. Patrimoine vivant de l’œuvre de Le Corbusier, le site de Firminy est, après la ville indienne de Chandigarh, le deuxième plus grand ensemble architectural au monde et le premier en Europe construit par le maître des modernistes. Véritable incarnation de l’utopie corbuséenne, il abrite une Maison de la Culture, candidate à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité, une unité d’habitation, un stade et une église.
Il s'agit d'un site d’exception, dont le Corbusier ne verra pas la fin. Aujourd’hui de ce patrimoine vivant, une grande partie est classée au Monuments Historiques, et l’ensemble constitue le plus grand témoignage européen de la pensée corbuséenne.

Sur le même sujet

Les + Lus