Profanation du monument aux morts de Rive-de-Gier : rassemblement et indignation

Le monument aux morts a été découvert samedi matin maculé d'huile de vidange et de peinture noire. Jean-Claude Charvin, maire de Rive-de-Gier a appelé à un rassemblement lundi en fin d'après-midi, à 18h30. Un rassemblement devant le monument pour dénoncer un acte "inadmissible".


De nombreux habitants et des élus ont répondu à l'appel ... 
Le maire avait appelé la population à se rassembler devant le monument aux morts, retrouvé samedi matin maculé d'huile de vidange et de peinture noire. L'inscription "Daesh" avait été découverte sur le monument. Un acte de vandalisme qui a suscité beaucoup d'émoi chez les habitants... ©France 3 RA

14/3/16 - l'appel du maire de la commune entendu. ©France 3 RA
Le maire de la ville Jean-Claude Charvin (LR) a appelé ce lundi à un rassemblement, à partir de 18h30. L'élu n'a pas caché son indignation ... ©France 3 RA



Rappel des faits ...

Les stèles ont été maculées d'huile de vidange et de peinture noire. Plusieurs stèles du monument aux morts ont été vandalisées. L'inscription "Daesh " et des injures contre des policiers du secteur ont été portées sur l'édifice. Des dégradations ont également été constatées sur le bâtiment voisin, abritant deux associations intergénérationnelles.

Dans un communiqué diffusé notamment sur Facebook, le maire Jean-Claude Charvin (LR), indigné par les faits, a condamné ces "écrits faisant l'apologie du terrorisme". Il a appelé à un rassemblement lundi en fin d'après-midi devant le monument aux morts "pour témoigner son indignation". Une enquête a été ouverte par les services de police, qui ont procédé à des constatations.