A Saint-Etienne, la Mécanique de l'art, nouveau chapitre de l'histoire industrielle, exposée au Musée d'art et d'industrie

durée de la vidéo : 00h01mn30s
Réouverture du Musée d' Art et d' Industrie ©France Télévisions

Explorer le lien entre l'art et l'industrie, c'est la nouvelle ambition du musée stéphanois. Repensé pour ajouter de l'esthétique à la mécanique, le nouveau parcours emprunte ses techniques au présent et son discours au passé pour raconter la formidable histoire industrielle de la ville.

Sur les traces du glorieux passé stéphanois, le Musée d’art et d’industrie invite les visiteurs à replonger dans les couloirs du temps. Après des mois de travaux, la plus ancienne institution muséale de Saint-Étienne ouvre un nouveau chapitre dans son espace permanent : La Mécanique de l’art.

"On vient apporter de l'art, qui était moins présent que l'industrie. On avait une approche essentiellement technologique, on a voulu une approche plus sensible, à la fois en mettant des œuvres d'art, et en mettant des choses à toucher", explique Marie-Caroline Janand, directrice des musées de la ville de Saint-Etienne. 

Fil rouge de cette exposition dédiée à la passementerie : le ruban. Celui des dessous, celui qui soigne, ou plus technique... Et des trésors insoupçonnés, comme un précieux cabinet d’ivoire indien du XVIIIᵉ siècle ou une robe bustier en dentelle signée Franck Sorbier.

De l'industrie au design

Des pièces uniques ; aux côtés de cycles et d’armes. Pour comprendre les rouages des industries stéphanoises d’hier et aujourd’hui.

 "Autrefois, les industriels ont décidé notamment de la création de l'école des Beaux-Arts, parce qu'ils comprenaient que les dessins des motifs floraux et des feuilles par exemple allaient conférer à la passementerie ou aux crosses de fusil, une valeur ajoutée unique et c'est cela qui a fait la grandeur de l'industrie stéphanoise" raconte, Marc Chassaubéné, adjoint au maire chargé de la culture. 

"Nous racontons cette grande aventure qui a permis d'associer des artistes et à l'industrie et finalement d'arriver aujourd'hui au design",

Marc Chassaubéné, adjoint au maire chargé de la culture

Un musée, une vitrine de la Ville de Saint-Etienne. Un cours d’Histoire grandeur nature où art et industrie ne font plus qu’un...