Basket Pro B. Saint-Chamond - Vichy : “Le mot d’ordre, c’est le combat”

Dimanche 14 janvier, le Saint-Chamond Basket Vallée du Gier affronte sur son parquet le club de la Jeanne d’Arc Vichy. À l'occasion de la 15ᵉ journée de Pro B, la reprise après une trêve hivernale, les deux équipes espèrent repartir du bon pied. Dans ce derby, le duel promet d'être physique. Vivez le match en direct, à 15h15, sur France 3 Rhône-Alpes, France 3 Auvergne et France Bleu Saint-Etienne Loire.

C’est le derby de cette 15ᵉ journée de Pro B. Le Saint-Chamond Basket Vallée du Gier (SCBVG) se prépare à affronter sur son parquet, celui de l’Arena Saint-Etienne Métropole, le club de la Jeanne d’Arc Vichy (JAV).

Respectivement 7ᵉ et 2ᵉ, les deux équipes entendent reprendre la main sur le championnat au lendemain de la trêve hivernale. “C’est avant tout un match de reprise, avec son lot de questions. Il faut retrouver du rythme pour se relancer dans le championnat”, explique Guillaume Vizade, entraîneur de la JAV depuis mars 2017.

La JAV entend surfer sur ses multiples succès 

“On sait que c’est toujours un peu compliqué, parce que l’on a eu une période où on s’est arrêté. L’enjeu, c’est vraiment de se remettre dans le droit chemin, de continuer sur la dynamique que l’on avait avant la trêve et de retrouver notre collectif pour aller chercher la victoire à Saint-Chamond", complète Sébastien Cape, aux commandes de l’équipe depuis septembre dernier.

Fraichement arrivé de Rennes pour cette nouvelle saison, le meneur ne peut que constater la réussite de son collectif. Onze victoires en quatorze matchs joués en Pro B, une 4ᵉ place en Leaders Cup, la JAV enchaîne les succès. D'autant plus que le club se trouve encore en lice pour la Coupe de France, après avoir battu Lille 85 à 69 lors des 16es de finale en novembre dernier. Il se déplacera d'ailleurs sur le parquet de Châlons-Reims le 18 février prochain pour affronter le Champagne Basket.

Juste avant la trêve, le capitaine Sébastien Cape s'est exprimé sur X (ex-Twitter). 

“Ils ont tout ce dont une équipe professionnelle a besoin, c’est-à-dire du talent avec des jeunes talentueux. Je pense notamment à Ilias Kamardine, je pense à Noah Penda, à Lucas Dufeal, mais ils ont aussi ce côté athlétique sur tous les postes de jeu”, souligne Théo Magrit, deuxième meilleur passeur de Pro B, qui évolue actuellement dans l’équipe adverse de Saint-Chamond. 

“C'est ma troisième année en Pro B et c'est la troisième année que Vichy joue de cette manière, c'est-à-dire de manière agressive, même en attaque, où ils ont beaucoup de jeux rapides, beaucoup de jeux basés sur le 1 contre 1 et sur l'agressivité offensive en général”, conclut le joueur.

“On déjoue pas mal de pronostics”

Pourtant, personne ne les attendait à un tel niveau de jeu. "On déjoue pas mal de pronostics”, souligne l’entraîneur de la JAV, “surtout compte tenu des écarts de budget que l’on peut avoir avec pas mal d’équipes dans le championnat”. Avec 2 313 000 d’euros pour la saison 2023-2024, la JAV possède le plus petit budget de la Pro B, juste derrière son concurrent de la vallée du Gier et ses 3 207 000 d’euros. Le club doit d’ailleurs composer sans les 150 000 € de subventions de la Métropole Clermontoise, scellant la fin de l'union des deux clubs de Vichy et de Clermont-Ferrand. 

La JAV a plutôt réussi à faire face à cette situation en dynamisant l'activité commerciale sur le territoire. Et puis les bons résultats ont aidé aussi à remplir la salle. On a une affluence qui est supérieure à celle de la saison passée par exemple.

Guillaume Vizade

Entraîneur de la JAV

En moyenne, le Palais des Sports Pierre-Coulon accueille 2400 personnes par match sur les 3000 places disponibles, pour quelques rencontres à guichets fermés depuis septembre 2023, “ce qui est plutôt bien pour une première partie de saison !.

L'équipe fait également figure d’exception en étant la plus jeune du championnat. “On a des joueurs qui arrivent de la division en dessous, mais on réussit à être performant pour le moment”, confie le capitaine Sébastien Cape. Pour autant, la saison est loin d’être terminée et la JAV est maintenant attendue au tournant.

Le SCBVG a retrouvé son identité...

Le SCBVG quant à lui n’a pas dit son dernier mot. Certes, l’équipe termine l’année 2023 avec une défaite, contre Gries-Souffel (Alsace), portant à six son nombre d’échecs en pro B. Elle a également quitté la coupe de France en s’inclinant contre le Champagne Basket lors des 16es de finale. Pour autant, “notre début de saison est plutôt positif”, affirme le coach Maxime Nelaton. Entraîneur principal depuis septembre 2023, il constate :

On a trouvé notre identité. On a, je pense, réussi à régler les petits moments de latence défensive qu'on avait d'un match à l'autre en tout début de saison. On a trouvé un petit peu de constance là-dessus. On déploie le jeu offensif qui était celui qu'on recherchait. Maintenant, il va falloir allier les deux d'un soir à l'autre et jusqu'à la fin de saison.

Maxime Nelaton

Entraîneur du SCBVG

... mais a perdu un joueur

Pas évident quand sur les 10 joueurs, un manque à l’appel. Badr Moujib, blessé à la cheville à l’entraînement, avait eu la surprise de voir son pivot croate Antonio Vrankovic prendre le relais lors du derby face à Aix-Maurienne. “On va perdre un joueur intelligent, un joueur qui a des vraies mains, qui est mobile, qui a un spectre défensif assez large”, souligne Maxime Nelaton.

L’ancien intérieur de Limoges réalisait jusqu’à présent sa meilleure saison en carrière : en 12 matchs de Pro B, il tournait à 13,5 points à 64% de réussite aux tirs, 4,9 rebonds et 1,3 passe décisive pour 1,2 ballon perdus en 18 minutes de jeu en moyenne. Et face à Antibes, son dernier match, Badr Moujib avait même réalisé une démonstration en compilant 31 points en seulement 21 minutes.

À lire aussi. DIRECT VIDÉO. Basket Pro B : suivez le match entre Saint-Chamond et Vichy ce dimanche à partir de 15h15. 

“On sait que Vichy va nous attendre avec le couteau entre les dents”

Après la trêve hivernale, qui a reboostée les équipes en quête d'énergie, l’entraînement a repris de plus belle. “On a un petit esprit revanchard”, souligne le basketteur, faisant référence notamment aux deux dernières défaites contre Vichy lors des matchs de la leaders cup. Il n’est plus question de s’incliner alors qu’il ne leur reste que trois matchs dans cette phase aller avant de pouvoir rebattre les cartes.

“On sait que Vichy va nous attendre avec le couteau entre les dents et il faut qu'on soit prêts à répondre à ce défi physique. Donc, toute la semaine, on va se préparer à ça. Le mot d’ordre, c’est le combat”, ajoute le passeur, qui refuse d’enregistrer une nouvelle défaite pour quelques points. Et Théo Magrit sait qu’il peut compter sur ses coéquipiers pour jouer le jeu. 

Nous à Saint-Chamond, on a un jeu offensif collectif où on se partage beaucoup le ballon. On a un peu des solutions à tous les postes avec chaque match. On a vraiment dix joueurs professionnels sur qui on peut compter. Ça a toujours été notre force.

Théo Magrit

Passeur au SCBVG

Les basketteurs de Saint-Chamond pourront également s'appuyer sur leur public pour les porter. “Ça va faire du bien de sentir l'engouement et sentir que ça pousse derrière nous. Plus il y a de monde dans la salle, plus il y a de bruit dans la salle, plus ça aide l'équipe”, conclut l’entraîneur du SCBVG. Ils seront entre 2000 et 3000 supporters dans les gradins de l’Arena Saint-Etienne Métropole. 

Saint-Chamond vs Vichy, c'est dimanche 14 janvier à partir de 15h15, en direct sur France 3 Rhône-Alpes, France 3 Auvergne et France Bleu Saint-Etienne Loire ! Commentaires : Philippe Réjany et Jérémy Marillier.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité