CASINO. À la veille du changement d’actionnaire à la tête du distributeur, les inquiétudes des salariés sont toujours vives

C’est la fin d’une époque pour l’emblématique groupe Casino. Après 20 ans à la tête de l’enseigne, Jean-Charles Naouri passe les rênes du groupe au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky. L’inquiétude des salariés est toujours palpable.

"Avec chacun d’entre vous je suis fier d’avoir écrit une histoire qui ne ressemble à aucune autre". C’est par ses mots que Jean-Charles Naouri a tourné la page de ses 20 ans à la tête du groupe Casino, dans une lettre adressée à l’ensemble des salariés. Ce mercredi 27 mars se tenait la réunion du nouveau conseil d’administration du distributeur, actant officiellement de la démission de Jean-Charles Naouri "sans indemnité de départ", comme le précise le groupe dans un communiqué. 

L’envolée lyrique de l’ex-actionnaire passe mal auprès des salariés, dont l’avenir est toujours flou alors que 288 hypers et supermarchés vont être vendus d’ici juin. Des milliers d’emplois sont donc menacés, tout comme le siège stéphanois de Casino.

Monsieur Naouri a beau jeu de venir nous remercier pour les années passées, mais son merci je ne l’accepte pas.

fustige Estelle Silbermann, membre de l’intersyndicale et salariée à Saint-Etienne.

Une ville fortement mobilisée

La ville a été fortement mobilisée pendant tout le feuilleton et craint l’asphyxie économique. "Si on en est là aujourd’hui, il en est directement responsable. Il n’est pas venu s’expliquer devant les organisations syndicales. Il part à l’image de ce qu’il a fait ces dernières années, en se cachant derrière des excuses qui n’ont aucun sens pour nous". Pour cause, c’est sous l’ère Naouri que le groupe Casino s’est retrouvé étranglé par un l’endettement colossal. Il était estimé à 12 milliards d’euros fin 2023, tandis que le chiffre d’affaires du groupe avait chuté à 9 milliards cette même année.

Un constat de responsabilité partagé par Xavier Kemlin, l’arrière-petit-fils du fondateur de Casino Geoffroy Guichard. Il a tenu à adresser une lettre ouverte cinglante à Jean-Charles Naouri.

Monsieur, vous avez, par votre paranoïa, détruit un groupe de 125 ans et la vie de plus de 200 000 personnes.

Xavier Kemlin, l’arrière-petit-fils du fondateur de Casino Geoffroy Guichard.

Ce jeudi 28 mars, les salariés du siège de Casino à Saint-Etienne rencontreront pour la première fois Philippe Palazzi, le nouveau directeur général.