Coronavirus et confinement : encore trop de flâneurs dans les transports en commun de la métropole de Saint-Etienne

Respect du confinement : les opérations de contrôle vont se multiplier sur le réseau des transports en commun de la métropole de Saint-Etienne comme dans le quartier Bellevue le 30 mars 2020 / © STAS
Respect du confinement : les opérations de contrôle vont se multiplier sur le réseau des transports en commun de la métropole de Saint-Etienne comme dans le quartier Bellevue le 30 mars 2020 / © STAS

Avec 46 amendes en l'espace de deux heures lors d'une opération de contrôle menée sur son réseau, la société des Transports Urbains de Saint-Etienne Métropole déplore le nombre de "flâneurs" en cette période de confinement. La STAS offre par ailleurs un transport à la demande aux soignants.

Par A. Henry & M. Adelise


Il y a d'abord eu une période d'avertissement. Désormais, plus question de laisser passer les encartades au confinement. Selon le bilan transmis par le service exploitation de la STAS ce mardi 31 mars 2020, 115 "promeneurs" ont été verbalisés dans les transports en commun de la métropole de Saint-Etienne. La veille, les forces de l'ordre ont procédé à 46 verbalisations en l'espace de deux heures, lors d'une opération de contrôle menée dans le secteur de Bellevue.
 
Coronavirus et confinement : encore trop de flâneurs dans les transports en commun de Saint Etienne
Les opération de contrôles de STAS ont pour but d'assurer la sécurité sanitaire des voyageurs.
 

Des contrôles amenés à s'intensifier sur le réseau stéphanois


"Les conducteurs des trams et de bus constatent encore trop de promeneurs solitaires sur le réseau des transports en commun de la métropole de Saint-Etienne" explique Bruno Chalmandrier. "Trois secteurs sont considérés comme trop fréquentés par la Police Nationale, la Police Municipale et les agents de la STAS : le centre commercial Centre-Deux, le quartier de Bellevue et le cœur stéphanois autour de l’Hôtel de Ville" précise le responsable adjoint de l'exploitation du réseau. "Les contrôles vont s’intensifier et des amendes seront systématiquement dressées pour dissuader les flâneurs".
 

Un transport à la demande pour les soignants


Un nouveau service a été mis en place ce mardi 31 mars, pour les soignants qui ne peuvent effectuer un trajet domicile-travail sans faire un bout de chemin en voiture, car leur secteur est pas ou peu desservi. Il s'agit d'un transport à la demande, il suffit de réserver sa place dans une navette.
L'offre est gratuite, disponible 7 jours sur 7, de 5h30 à 21h30.
 
Coronavirus et confinement : encore trop de flâneurs dans les transports en commun de Saint Etienne
La STAS à Saint Etienne s'adapte en permanence à l'évolution de la situation liée à l'épidémie de coronavirus.

L'idée consiste à éviter aux personnels des établissements de santé (hôpitaux publics et privés, cliniques, Ehpad) de prendre le volant avant ou après une garde.
Comment faire ? Réservez en ligne sur le site de la STAS.
 

1 conducteur sur 2 à l'arrêt


Comme toutes les entreprises, la Société des Transports de Saint-Etienne Métropole a du procédé à des aménagements pour continuer à assurer son service régulier. "Un service presque continu avec moins de 50% des effectifs" détaille Bruno Chalmandrier.
Deux cents conducteurs sont disponibles sur les 430 habituellement présents au sein de l’entreprise permettant d'assurer 30% du trafic du lundi au vendredi.
Les lignes qui desservent les établissements de santé sont prioritaires et les horaires sont adaptés aux prises de service des personnels.
Le premier bus quitte le dépôt de Saint-Priest-en-Jarez tous les matins dès 4h, et le dernier rentre à 0h30 le lendemain
 

Sur le même sujet

Les + Lus