Coronavirus Covid19 : L'écriture comme thérapie à Saint-Romain le Puy dans la Loire

Ecrire pour mettre des mots sur les maux et apaiser ses doutes et ses peines. C'est l'idée d'un habitant de Saint-Romain-le-Puy dans la Loire, qui souhaite créer une émulation pour l'écriture et un échange d'expérience avec ses concitoyens ligériens.
Jean-Paul Lyonnet, plume en main, souhaite mobiliser les habitants de Saint-Romain-le-Puy
Jean-Paul Lyonnet, plume en main, souhaite mobiliser les habitants de Saint-Romain-le-Puy © Jean-Paul Lyonnet
"Il faut écrire pour évacuer la pression". 
C'est ce que suggère Jean-Paul Lyonnet, cheminot à la retraite, habitant de Saint-Romain-le-Puy, dans la plaine du Forez et très actif dans le milieu associatif. 
 
Les rues désertées de Saint-Romain-le-Puy depuis le confinement
Les rues désertées de Saint-Romain-le-Puy depuis le confinement © Jean-Paul Lyonnet
En cette période de confinement, mais aussi d'isolement, désormais prolongée, le climat instauré par l'épidémie de Covid19 peut engendrer plus ou moins d'anxiété chez certaines personnes. 
 
Une écriture libératrice

"De cette crise, il y a aura un avant et un après avec des conséquences certaines, confie Jean-Paul, mais aussi peut être une autre manière d’envisager l’avenir, le nôtre et celui de nos enfants si nous savons en tirer les conséquences. Mais saurons nous nous souvenir de ces instants une fois LA LIBERATION venue ?". 


C'est de cette reélexion qu'est née l'idée de Jean-Paul : écrire sur son quotidien en période de confinement, ses doutes, ses inquiétudes, ses espoirs, ses suggestions et réflexions sur l'avenir. Et permettre un échange sur une problématique commune. 
"L’écriture peut être une forme de thérapie en étant une confidente complice… que l’on couche… sur le papier !" ajoute le retraité. 

"Partager et marquer l'histoire"

Pour Jean-Paul Lyonnet, chaque événement de notre histoire passée a pu laisser des séquelles.

"Tous ces moments difficiles, tels que Mai 68 et plus récemment les attentats, ont été très prolifiques en images. Mais il nous manque des choses sur notre passé. Je pense que cet épisode épidémique marque notre histoire de la même façon".

C'est pour cette raison qu'il encourage les habitants de sa commune dans un premier temps, à écrire, à l'aide de sa plume ou de son clavier. 

Recueil et archivage 

Ces écrits, anonymes ou pas, pourraient ensuite être envoyés sous enveloppes aux archives municipales puis départementales. "Un groupe de travail pourrait dans quelques mois, avec le recul certain, effectuer  une synthèse et produire un condensé de ces pages, à destination du grand public". Témoignage de ce confinement. 
Conforté dans son idée par des élus, psychologues, médecins et historiens, Jean-Paul précise que certains de ses contacts sont déjà prêts à s'investir. Il explore également d'autres pistes, en espérant mobiliser, comme un hommage national rendu aux soignants le 14 juillet prochain sur les Champs Elysées. 

Pour contacter Jean-Paul Lyonnet : jean-paul-lyonnet@orange.fr ou 0630890218. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société solidarité