Coupe de la Ligue : les Verts éliminés par Strasbourg après les tirs au but

Publié le Mis à jour le
Écrit par (AFP)

Saint-Etienne s'est incliné mercredi aux tirs au but (5-4) après être revenu au score en fin de partie (1-1) face à Strasbourg en 16e de finale de Coupe de la Ligue. Déception pour Oscar Garcia pour qui l'équipe a pris le contrôle de la première mi-temps mais sans pouvoir s'imposer.  

Saint-Etienne s'est incliné mercredi aux tirs au but (5-4) après être revenu au score en fin de partie (1-1) face à Strasbourg en 16e de finale de Coupe de la Ligue.

Lors de la séance fatidique, Romain Hamouma, entré en seconde période, fut le premier tireur et le seul à rater son face-à-face avec Alexandre Oukidja. Et c'est Bakary Koné qui a délivré les Alsaciens face à Stéphane Ruffier, qui n'a pas touché un ballon dans un exercice qu'il affectionne pourtant.

Comme prévu pour ce premier tour incluant les équipes de L1, hormis celles qualifiées pour les compétitions européennes, les deux formations avaient choisi de faire tourner leur effectif. Côté stéphanois, Gabriel Da Silva, Digbo Maiga et Romain Hamouma étaient laissés sur le banc alors que Strasbourg opérait sept changements par rapport au onze victorieux à Nice dimanche.

Malgré cette mutation dans le onze de départ décidé par l'entraîneur Thierry Laurey,Strasbourg gardait le même entrain que ces deux dernières sorties en championnat face à Marseille (3-3) et Nice (1-2).

A l'opposé, Saint-Etienne, trop timoré en première période, laissait le Racing prendre le jeu à son compte, et l'ouverture du score ne tardait pas: parfaitement lancé en profondeur par Kenny Lala (1-0, 36), auteur d'un rush de 60 mètres, Stéphane Bahoken trompait Ruffier d'une frappe croisée.

Saint-Etienne, privé de Loïs Diony et Rémy Cabella blessés, multipliait les maladresses devant les cages alsaciennes mais la rentrée de Romain Hamouma peu après l'heure de jeu eut le don de dynamiser les Verts qui égalisaient en fin de match sur un coup franc imparable signé Hernani (1-1, 84).

Dans la foulée, Söderlund avait même la balle du hold-up sur un service de Romain Hamouma, mais l'attaquant stéphanois butait sur le portier ciel et blanc (86).Les Alsaciens gardaient ensuite toute leur lucidité pour enfiler comme des perles les cinq tirs au but.

Battu contre Montpellier lors de la dernière journée de L1, Saint-Etienne devra se remettre d'une nouvelle désillusion avant le déplacement à Toulouse samedi, alors que se profile le derby face à Lyon à Geoffroy-Guichard la semaine suivante.


Oscar Garcia (entraîneur de Saint-Etienne): "Je crois que nous aurions mérité plus car les joueurs ont tout donné dans les dernière minutes. On a l'occasion du 2-1 mais, à la fin, les tirs au but, c'est une loterie. Tout le match était difficile pour nous. En première mi-temps, on a pris le contrôle mais on a manqué beaucoup d'agressivité pour avoir des occasions de buts. On était présent dans la surface, On s'est donné des opportunités. On voulait que les latéraux soient très offensifs mais ça n'a pas bien marché. On a joué quelques minutes très bien mais on n'avait pas l'inspiration dans le dernier geste avec le ballon. Au foot, si tu n'es pas efficace dans la surface de l'adversaire et si tu n'es pas agressif dans ta surface, tu n'arrives à rien."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.