Une des deux fillettes défenestrées dans la Loire est décédée, le père en garde à vue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K.

Deux fillettes de 2 et 4 ans ont été défenestrées au Sud de Saint-Etienne, ce vendredi 16 septembre au matin. Hospitalisées dans un état grave, la plus jeune des deux fillettes est décédée des suites de ses blessures. Le procureur de la République, qui s'est rendu sur place. La police examinait les lieux à la mi-journée. Le père a été placé en garde à vue.

Deux enfants de deux et quatre ans ont été retrouvés par un voisin au pied de leur immeuble, rue Jules Michelet, au Chambon-Feugerolles.

Les deux fillettes auraient été défenestrées du 4e étage, ce vendredi 16 septembre au matin. Il était environ 10h quand les sapeurs-pompiers sont intervenus pour porter secours aux fillettes qui avaient chuté sur le bitume.

"On espère qu'elles vont survivre à cette chute du 4e étage, mais leur pronostic

vital est engagé", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Saint-Etienne David Charmatz. Hospitalisées dans un état critique, la plus jeune des deux enfants est décédée ce vendredi 16 septembre, dans l'après-midi, quelques heures après avoir été admise à l'hôpital.

La plus jeune des fillettes a été transportée au CHU de Saint-Etienne. L'ainée a été emmenée à Lyon par hélicoptère. 

Les fillettes ont fait une chute depuis le 4e étage de cet immeuble. 

A la mi journée, la police sur place, effectuait des prélèvements et une enquête de voisinage. Le procureur de la République a ouvert une enquête pour tentative de meurtre par ascendant sur mineures de moins de 15 ans. Au moment des faits, les enfants étaient seules avec leur père. Interpellé à son domicile, il a été placé en garde à vue au commissariat de Firminy. L'homme âgé de 23 ans se trouvait seul avec ses deux filles au moment du drame, la mère était absente.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité