L'AS Saint-Etienne éliminée dès son entrée en lice en coupe de France

Un petit tour, un but, et puis s'en va. Ce jeudi 11 février 2021, l'ASSE a été éliminée par le FC Sochaux en 32ème de finale de la coupe de France de football. Immérité ? "J'ai mal pour mes joueurs", a déclaré à l'issue du match, l'entraîneur des Verts, Claude Puel. 

Coupe de France, 32éme de finale au sytade Bonal entre FC Sochaux (Ligue 2) et l'ASSE (Ligue 1) : le Stéphanois Modeste Anthony rate le but face au gardien sochalien Jeannin.
Coupe de France, 32éme de finale au sytade Bonal entre FC Sochaux (Ligue 2) et l'ASSE (Ligue 1) : le Stéphanois Modeste Anthony rate le but face au gardien sochalien Jeannin. © Charly Jurine/MaxPPP

C'est un sacré coup de froid qui s'est abattu ce jeudi 11 février 2021 sur l'AS Saint-Etienne et ses supporters. En déplacement à Sochaux, pour leur entrée en lice en coupe de France, les Verts se sont inclinés 1 but à 0, et sont éliminés dès leur premier tour. La défaite fait d'autant plus mal que les Verts n'ont pas démérités. Selon Claude Puel, l'entraîneur stéphanois, "rien n’a tourné dans le bon sens et l’équipe qui a voulu jouer, entreprendre, ne sort pas victorieuse".

Finalistes l'an dernier, les Verts cueillis à froid

Deux heures avant le coup d'envoi de la rencontre disputée au stade Bonal de Sochaux, le mercure était déjà bloqué sur -5°. Fallait-il y voir le signe d'un avis de grand froid pour les Stéphanois ? Toujours est-il que les joueurs de Claude Puel ont été saisis dès les premières minutes de ce 32ème de finale de la coupe de France.

C'est bien simple, cinq minutes de jeu auront suffi au FC Sochaux (équipe qui évolue en Ligue 2) pour prendre l'avantage en profitant d'une énorme erreur défensive. Sur une passe en retrait, Pape Cissé manque son contrôle et set fait chiper le ballon par Chris Bedia. Le Sochalien place le ballon du pmlat du pied, et s'offre l'ouverture du score. Du côté des Verts, finalistes de la compétition l'an dernier, c'est la douche froide. Ce but encaissé en début de partie va s'avérer fatal pour l'AS Saint-Etienne. Les Stéphanois n'iront pas plus loin en coupe de France.
 

Défaite et élimination imméritées ?

Menés au score, les Verts n'ont pas baissé les bras. Bien au contraire. Leur domination a été ensuite sans partage. À l'exception du score final, toutes les statistiques du match sont en faveur des Stéphanois : 67% de possession de balle, 136 situations d'attaque, 11 tirs cadrés. D'où cette réaction de Claude Puel : "j'ai mal pour mes joueurs". Mais dans le camp adverse, il y avait Mehdi Jeannin, habituel gardien remplaçant des Lionceaux... indéniablement l'homme du match.

Quand on produit un contenu de grande qualité et qu’on est éliminés, c’est frustrant et ça fait mal. Ne gardons que le positif et les bonnes choses qu’on est capables de faire. Maintenant, il faut continuer à bien travailler. Un jour, ce groupe sera récompensé.

Claude Puel, entraîneur de l'AS Saint-Etienne

Finaliste de la coupe de France en 2020, l'AS Saint-Étienne est donc éliminée et va devoir maintenant se concentrer sur le championnat de Ligue 1. Avant cette défaite à Sochaux, les Stéphanois étaient sur série de trois matchs sans défaite. En championnat, l'ASSE est 15e au classement, et se rendra à Rennes dimanche 14 février.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport as saint-etienne coupe de france