Loire : 4 mois de prison avec sursis pour avoir craché sur le maire de Montbrison

© Maxppp
© Maxppp

Une femme de 34 ans a été condamnée à 4 mois de prison avec sursis, ce mercredi 2 octobre, par le tribunal de grande instance de Saint-Etienne, pour avoir craché sur le maire de la commune de Montbrison, dans la Loire, lors d'une altercation.

Par Mathieu Boudet

Un acte sans gravité, mais un symbole lourd. Une femme de 34 ans a été condamnée à 4 mois de prison avec sursis, ce mercredi 2 octobre, par le tribunal de grande instance de Saint-Etienne, pour avoir craché sur le maire de la commune de Montbrison, dans la Loire, suite à une altercation.
 

Un crachat au visage


Les faits datent du dimanche 22 septembre. Christophe Bazile, maire sans étiquette de Montbrison, tente de mettre fin aux hurlements de 3 personnes dans le jardin municipal d'Allard. Les fauteurs de troubles l'insultent. Le maire leur signale alors son statut d'élu, ce qui n'interrompt pas leur trouble à l'ordre public. Bien au contraire, une jeune femme se rapproche du maire et lui crache au visage. Le maire porte aussitôt plainte pour agression et déclare que ce n'est pas uniquement sa personne qui a été atteinte, mais aussi sa fonction de maire. D'autres élus ont en effet été victimes d'agression ces derniers mois.
 

Condamner un acte symbolique


La jeune femme a été rapidement interpellée par la gendarmerie, qui la connaissait déjà pour des faits similaires envers un agent des forces de l'ordre. Après avoir été placée en détention provisoire au centre pénitentiaire de La Talaudière, elle était poursuivie pour violence sur personne dépositaire de l'autorité publique sans incapacité, outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, et ivresse publique et manifeste. En plus de sa condamnation à 4 mois de prison avec sursis mise à l'épreuve de 2 ans, la prévenue a été condamnée à une obligation de soin, une interdiction de paraître à Montbrison, et une amende de 100 euros
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus