Loire : attention aux intoxications au monoxyde de carbone suite aux intempéries

Plusieurs personnes ont été évacuées dans la nuit de mardi 30 octobre pour des intoxications au monoxyde de carbone à Neau, Firminy et St Jean-Bonnefonds près de Saint-Etienne. Ils avaient utilisé des groupes électrogènes pour se chauffer. Les pompiers appellent à la prudence.
© Philippe Turpin/BENELUXPIX/MAXPPP
Cinq personnes ont été évacuées et hospitalisées dans la nuit du 30 au 31 octobre à Saint Jean-Bonnefonds dans l'agglomération stéphanoise et à Firminy pour une intoxication au monoxyde de carbone. Les pompiers sont également intervenus à Neau dans le département de la Loire. Dans les 3 cas, les personnes secourues avaient fait usage d'un groupe électrogène, leur alimentation en électricité étant toujours coupée suite aux chutes de neige.
Mais la plupart du temps, l'appareil a été utilisé à l'intérieur de la maison.
Les pompiers appellent à la prudence dans l'utilisation de ces groupes, qui dégagent des vapeurs toxiques de monoxyde de carbone, même lorsque l'appareil est situé en sous-sol, les émanations remontent et peuvent causer de sérieux dommages. Les symptômes sont toujours les mêmes : vomissements et maux de tête.
En cas d'intoxication, il faut impérativement aérer la pièce. Mais pour les pompiers, la mise en route et l'utilisation de groupes électrogène doit se faire impérativement en extérieur. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers intempéries météo