• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Loire : Bernard Pupier compte plus de cinquante vélos anciens dans sa collection, un petit trésor

© France tv
© France tv

Bernard Pupier habite à Veauche près de Saint-Etienne, capitale du cycle. Il a grandi avec la Grande Boucle. Passionné de vélos anciens, il les collectionne depuis 30 ans… parmi ses pièces maîtresses, un trotteur de 1910, un tandem ou encore un vélo de 1880.

Par Fatima Bouyablane

Le Tour de France, Bernard Pupier, originaire de Veauche dans la Loire, l’a toujours suivi avec frénésie. « Tout petit je regardais déjà la Tour de France avec mon père. » Ses parents l’ont toujours encouragé à faire du sport. «  C’était le rugby ou le vélo, et ça a été le vélo ». Pour Bernard, c’est désormais son unique mode de déplacement. 

Le vélo le poursuivra. Il a 17 ans lorsqu’il intègre les ateliers du Haut Forez, à Saint-Etienne, capitale du cycle. Son travail consistait à souder des cadres de vélo au four… Une fois les soudures terminées, il passait régulièrement devant les marchands et fabricants de vélos, alors nombreux dans la capitale ligérienne. La passion du vélo est née.
 

Désormais, il expose ses vélos et partage sa passion


Les vélos qu’il collectionne ont tous été fabriqués dans la région Rhône-Alpes. Bernard Pupier aime chiner, à l’affût du vélo collector, de celui qui raconte une histoire. Un trotteur de 1910, un tandem ou bien un vélo de 1880, le plus ancien de sa collection. Et comme il se plaît à dire, « pour monter dessus, il faut avoir des mollets et des cuisses ».

Pour trouver la perle rare, il n’hésite pas à se rendre dans une déchèterie, à faire les vide-greniers. Parfois, c’est le vélo qui vient à lui…Ceux qui connaissent la passion de ce sexagénaire n’hésitent pas à lui offrir un précieux deux roues. En ce moment, il est à la recherche d’un grand Bi, le vélo qui a une grande roue à l’avant et une beaucoup plus petite à l’arrière.
Il est comme ça Monsieur Pupier, il aime bien ce qu’il se faisait avant, « parce que c’était mieux avant », n’hésite-t-il pas à dire, un brin nostalgique.
Alors pour se remémorer le « avant », Bernard Pupier aime voyager à travers le temps à travers sa collection… Une collection qu’il partage régulièrement en l’exposant et à travers l'association qu'il préside à Veauche, ''Les passionnés du vélo''.

Et parce qu’il aime les vélos jusqu’à la passion, bien sûr, Bernard suit la Grande Boucle avec intérêt. Il suivra particulièrement l’étape 8, celle qui part de Mâcon pour Saint-Etienne le 13 juillet prochain et l’étape 9 Saint-Etienne Brioude, le 14 juillet.

A noter pour les mordus du vélo comme Bernard, pour permettre au plus grand nombre d’assister au Tour de France, les transports en commun stéphanois seront gratuits les 13 et 14 juillet, tout comme les parcs-relais. Idem les 26,27 et 28 juillet, cette fois pour les Championnats de France d’athlétisme.
 
Loire : Bernard Pupier compte plus de cinquante vélos anciens dans sa collection
Un passionné de cycles en terre stéphanoise... - France 3 RA

 

Sur le même sujet

Loire : Bernard Pupier compte plus de cinquante vélos anciens dans sa collection

Les + Lus