Loire : des travaux et des aménagements pour (enfin) dompter la rivière du Gier

Le chantier va durer deux ans. Objectif : réaménager les berges et le lit de la rivière Le Gier qui régulièrement, en cas de fortes pluies, déborde et menace ses riverains. Coût de cette opération : 5.5 millions d'euros financés par la Métropole de Saint-Etienne.
© S. Loeb
Entre la rivière et ses riverains, la cohabitation est souvent houleuse. En 2003, 2008, 2014, 2016... Lors des épisodes de fortes pluies dans les communes de la Loire bordées par le Gier, c'est l'inondation. Habitants et entrepreneurs se retrouvent avec les pieds dans l'eau. Aujourd'hui, la Métropole de Saint-Etienne a lancé les travaux pour dompter le cours d'eau.

Les pelleteuses sont à l'oeuvre sur les berges du Gier à La Grand-Croix. Des berges qui menacent de s'effondrer. Le chantier va durer deux ans, et courir sur un kilomètre. Chargé de mission du bassin versant Gier à Saint-Etienne Métropole, Julien Padet explique : "on va abaisser le seuil du Gier de deux mètres, on va élargir le lit de la rivière sur 10-15 mètres, ce qui va permettre, en cas de crue, d'absorber un débit d'eau plus fort et plus important".

Les aménagements programmés s'attaquent également aux animaux nuisibles tels les ragondins, véritables "grignoteurs de berges". La flore le long du Gier va être repensée : 800 arbres replantés tout au long de la rivière, pour maintenir les berges.
Il y en a, en tout, pour 5.5 millions d'euros de travaux.
 
durée de la vidéo: 01 min 33
Loire : un chantier pour dompter le Gier

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire environnement société