"Perdiau démission", plus de 200 stéphanois demandent le départ du maire enlisé dans l'affaire du chantage à la sextape

Alors que le scandale du chantage aggravé à la sextape sur l'ancien premier adjoint, Gilles Artigues, éclabousse Saint-Etienne depuis plusieurs semaines. Des stéphanois se sont spontanément réunis sous les fenêtres de la mairie pour demander la démission de Gaël Perdriau, au lendemain de sa garde à vue et de son exclusion de LR.

L'image de Saint-Etienne est écornée et les soutiens de Gaël Perdriau se délitent peu à peu. De plus en plus isolé politiquement alors que de nombreux élus, localement ou à Paris, dans sa propre famille politique, demandent son retrait de la vie politique , le temps d'organiser sa défense. Mais Gaël Perdriau résiste. Il ne lâche rien, ni sa version des faits, ni ses mandats et demeure maire de Saint -Etienne et Président de la Métropole où il est élu depuis 2014. 

Ce premier rassemblement populaire depuis le début de l'affaire fin aout, marque un tournant dans la ville.

La CGT et les personnels municipaux organiseront leur propre rassemblement ce 15 septembre au matin.

D'autres manifestations sont annoncées pour le 26 septembre, date officielle du prochain conseil municipal à Saint-Etienne.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité