Présidentielle : le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau soutiendrait volontiers... Edouard Philippe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yannick Kusy (@yannkusy) Propos recueillis par Damien Grousson et Anthony Laurent
Gael Perdriau verrait bien Edouard Philippe, ancien premier ministre, représenter ses idées
Gael Perdriau verrait bien Edouard Philippe, ancien premier ministre, représenter ses idées © France 3 Loire

Démissionné de son poste de vice-président du parti, le maire LR de Saint-Etienne refuse toujours de soutenir la candidate Valérie Pécresse pour l'élection présidentielle. Une stratégie "un peu suicidaire" pour certains.

« Cela ne lui ressemble pas. Je suis un peu inquiet sur ce comportement qui me parait un peu suicidaire » explique Jean-Pierre Taite, président Les Républicains de la Loire, au sujet du maire de Saint-Etienne Gael Perdriau.

A quelques mois de l’élection présidentielle, et à l’issue de la primaire à droite, qui a désigné Valérie Pécresse comme candidate de son parti, le premier édile stéphanois a clairement exprimé, dans plusieurs medias, ses divergences politiques.

Il refuse, notamment, de soutenir, pour l’heure, la candidate LR. « Je ressens depuis plusieurs semaines un alignement des positions du parti sur la ligne défendue par Eric Ciotti. Cette ligne se rapproche de celle défendue par Eric Zemmour. Cela ne correspond pas à ce que je crois. Donc je demande à Valérie Pécresse de mettre de côté les pressions qu’elle peut subir de la part de Ciotti et quelques autres au sein du parti, pour pouvoir s’intéresser aux vrais problèmes des français », a-t-il justifié.

ses prises de position nous déstabilisent

Jean-Pierre Taite, président Les Républicains de la Loire

Des critiques qui lui ont valu d’être remercié, il y a quelques jours, de la vice-présidence des Républicains. Une situation gênante pour Jean-Pierre Taite, qui y voit une forme d’amateurisme : « Gaël me fait penser un peu au joueur d’une équipe qui serait sur le banc… qui a envie de jouer dans l’équipe première, qui n’en a peut-être pas encore le niveau et qui a, pour seule réaction, de critiquer l‘entraîneur et les joueurs de l’équipe. Aujourd’hui ses prises de position nous déstabilisent. »

durée de la vidéo: 00 min 26
Jean-Pierre Taite, président LR de la Loire ©france 3

Quelle est la stratégie de Perdriau ?

Le maire de Saint-Etienne peut-il véritablement se tourner vers un autre candidat, susceptible d’incarner, à ses yeux, une droite plus modérée ? A cette question, l’élu évoque un nom : « Je pense qu’Edouard Philippe en a l’intelligence. Je pense qu’il en a l’humanisme», constate-t-il.

Direction la République en Marche ? Pas forcément : «  Edouard Philippe a d’ores et déjà annoncé qu’il appellerait à voter pour Emmanuel Macron dès le premier tour de la présidentielle. Je ne suis pas non plus dans cette dynamique-là » précise Gaël Perdriau.

Quelle option reste-t-il ? Le maire de Saint-Etienne estime que c’est bien la candidate qui a changé et prévient : « Si Valérie Pécresse n’évolue pas et ne revient pas à la ligne politique qu’elle portait il y a encore quelques mois, aujourd’hui, je ne me reconnais dans aucun des candidats à l’élection présidentielle. »

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.